Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Ca s'est passé dans le 20e > Plus de deux ans de graff citoyen au centre bus

Plus de deux ans de graff citoyen au centre bus

De 2009 à 2012, le long des murs de l'ancien centre-bus de la rue des Pyrénées, les œuvres des graffeurs se sont succédées dans le cadre d’une initiative mise en place par la mairie du 20e et la RATP afin de permettre l'expression de cette pratique artistique à part entière.

Le centre bus de la RATP, situé au croisement des rues de Lagny et des Pyrénées, va être démoli et entièrement reconstruit. Ce projet permettra d’améliorer et de moderniser le centre bus de la RATP, d’améliorer les équipements publics et scolaires du quartier (création d’une crèche municipale, réaménagement du collège Lucie Faure) et de créer de l’emplois (implantation de nouveaux bureaux)

La mairie du 20e et la RATP ont souhaité profiter de la démolition de ce centre-bus pour donner un espace légal d’expression au graff et ainsi mieux faire connaître et reconnaître cette pratique artistique.

Un projet de fresques citoyennes a donc été engagé en collaboration avec l'association Les Commun'arts : jusqu’à la démolition du centre-bus, les murs étaient ainsi mis à disposition des collectifs de graffeurs.

Ce projet a débuté lors du week-end festif des 10 et 11 octobre 2009 organisé au centre-bus. L'association Les Commun'arts a proposé un "mur de paroles" ouvert au public, parallèlement aux festivités. Les habitants étaient ainsi invités à s'exprimer sur le thème de la transformation.

Pendant plus de deux ans, de nombreux graffeurs amateurs et artistes reconnus, ont participé à cette grande initiative collective, permettant aux habitants du quartier et aux visiteurs, de découvrir des talents pleins d’audace et de créativité. Cette expérience, que de nombreux habitants nommaient "la galerie à ciel ouvert" a fait partie du paysage urbain du sud de l’arrondissement durant toute cette période. Elle a permis aux artistes de pratiquer leur art en toute liberté, aux amateurs de s’exercer et aux confirmés  de créer des œuvres de grande qualité. Le site est ainsi devenu un véritable lieu d’échange, de dialogue. En effet, nombreux étaient les riverains et les passants qui viennent depuis plusieurs mois rencontrer les artistes et discuter autour de leurs œuvres. Photographes amateurs et plus aguerris venaient régulièrement "immortaliser" ces fresques éphémères dont vous trouverez quelques exemples dans le diaporama ci-dessous.

Ce projet street art sur l’ancien dépôt de bus prend fin au démarrage du chantier, en janvier 2012, la pause des 1ères palissades fermant les murs aux graffs, pochoirs et affiches. Avant de disparaître, les graffitis ont été immortalisés par de nombreux photographes. La RATP et la mairie du 20e ont ainsi organisé une exposition rétrospective Lagny-Pyrénées : mémoire d’une galerie éphémère présentée du 9 au 31 janvier 2012 au salon d’honneur de la mairie. Elle rassemble une quinzaine de photographies de "Marco la Photo" en tirages fixes, une sélection d’images projetées sur écran sous forme de diaporama ainsi que des informations concernant le devenir sur ce lieu. L’occasion pour chacun de retrouver les œuvres les plus marquantes de ce projet hors du commun, et d’en apprendre un peu plus sur le passé, mais aussi sur l’avenir de ce dépôt de bus.

Cette initiative s’inscrit pleinement dans le 20e arrondissement : les interventions régulières des graffeurs ont montré la richesse et la variété de cette pratique artistique multiforme et dynamique, comme notre arrondissement. D’autres projets autour de ces disciplines sont en cours dans le 20e arrondissement où la mairie a déjà mis en place un nouveau spot un peu plus haut dans la rue des Pyrénées, sur les murs du square Karcher.

 

Retrouvez le diaporama diffusé lors de l'exposition Lagny-Pyrénées : mémoire d’une galerie éphémère

Crédit photo : Mairie du 20e, Janos Kaldi.

 

Retrouvez également une vidéo expliquant cette opération et l'élaboration en cours d'un parcours touristique de graff dans l'Est parisien :

 


Le 20e aime le graff
envoyé par MAIRIEDEPARIS20.



 
 
 

Ca s'est passé dans le 20e