Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Ca s'est passé dans le 20e > Exposition Blessures de femmes

Exposition Blessures de femmes

Du 23 novembre au 4 décembre 2009, la mairie du 20e a accueilli une exposition des photographies de Catherine Cabrol afin de sensibiliser les habitants aux violences faites aux femmes.

A l'occasion de l'édition 2009 de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la mairie du 20e a souhaité sensibiliser les habitants aux violences faites aux femmes. Du 23 novembre au 4 décembre, les habitant-es ont pu découvrir au salon d'honneuir de la mairie les portraits et témoignages de femmes victimes de maltraitances qui ont accepté de poser devant l'objectif de Catherine Cabrol.

"Ce n’est pas seulement la colère qui motive mon acte photographique, j’agis pour apporter du soutien et du respect à toutes les femmes blessées, pour leur rendre leur dignité, pour prouver que la honte et la peur ne les empêchent plus de se montrer et quand elles osent témoigner, on peut les prendre au sérieux. Il y a des moments où prendre en photo, c’est prendre dans les bras", explique l'artiste en introduction de cette exposition.

Le vernissage de cette exposition, présentée par la mairie du 20e et l'association Halte aide aux femmes battues (HAFB) s'est déroulé mardi 24 novembre en présence de l'artiste, d'élue-s du 20e tels que Ariane Calvo, Nathalie Maquoi et Florence de Massol, ainsi que de nombreux habitants et acteurs du 20e qui se mobilisent au quotidien sur le terrain contre les violences faites aux femmes.

A cette occasion, Frédérique Calandra, Maire du 20e, a souhaité rappeler l'importance des actions de sensibilisation et du travail en réseau afin d'aider les victimes de ces violences. "Ces visages ordinaires sont là pour nous rappeler que la violence contre les femmes n’a malheureusement rien d’exceptionnel. Elle touche tous les âges, toutes les conditions sociales. La femme, qu’elle soit épouse, mère, sœur ou fille, peut être touchée par la violence. [...] Accepter de se reconnaître victime et par là même faire le premier pas vers la liberté, tel est le point commun des femmes photographiées par Catherine Cabrol. C’est vers ces femmes que va notre solidarité, vers elles et vers toutes celles qui n’ont pas encore trouvé en elles le courage de dire "assez !"", a-t-elle déclaré.


Le livre de Catherine Cabrol "Blessures de femmes" sort ce mois-ci aux éditions Atlantica.



 

Fichiers en téléchargement



 
 

Ca s'est passé dans le 20e