Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Ca s'est passé dans le 20e > Hommage au groupe Manouchian

Hommage au groupe Manouchian

Lundi 22 février 2010, la mairie du 20e et le comité "Mémoire vive, mémoire commune du 20e" ont invité les habitants à rendre hommage aux membres du groupe Manouchian. Cette cérémonie a été suivie de la projection du film L'armée du crime de Robert Guédéguian.

Durant la seconde guerre mondiale, dans Paris occupé par les Allemands, l'ouvrier poète Missak Manouchian prend la tête d'un groupe de très jeunes Hongrois, Polonais, Roumains, Espagnols, Italiens, Arméniens… de confession juive pour la plupart, déterminés à combattre pour libérer la France. Vingt-deux hommes et une femme seront condamnés à mort en février 1944. "Vingt et trois qui donnaient le cœur avant le temps. Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant. Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir. Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant" comme le chantait Léo Ferré dans L'affiche rouge.

Lundi 22 février 2010, la mairie du 20e arrondissement de Paris et le comité "Mémoire vive, mémoire commune du 20e" ont rendu hommage à ces combattants immigrés, morts pour la France, qui ont contribué à la Libération.

La cérémonie a débuté à 18h au niveau du n°36 de la rue du Groupe Manouchian où Frédérique Calandra, maire du 20e, a prononcé une allocution en présence de Pascal Joseph, adjoint à la maire du 20e chargé de la mémoire, du monde combattant, de la prévention et de la sécurité ainsi que des élu-es du 20e et de Paris dont Pierre Mansat, David Assouline, Virginie Daspet et Sandra Chelelekian.

Cet hommage a été suivi dès 19h de la projection du film L’armée du crime de Robert Guédéguian au pavillon Carré de Baudouin.



 
 

Sur le même thème

 
 

Ca s'est passé dans le 20e