Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Ca s'est passé dans le 20e > Ouverture de la médiathèque Marguerite Duras

Ouverture de la médiathèque Marguerite Duras

Samedi 12 juin 2010, de nombreux habitants ont participé à la grande migration des livres et aux animations organisées à la nouvelle médiathèque Marguerite Duras qui a ouvert ses portes en fanfare.

Depuis juin 2010, le 20e arrondissement accueille la plus grande médiathèque de Paris ! Située rue de Bagnolet, la médiathèque Marguerite Duras a été inaugurée le 9 juin par Bertrand Delanoë, Maire de Paris et Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, en présence des élu-es de Paris et du 20e, tels que Christophe Girard, Gisèle Stievenard, Mao Peninou et Julien Bargeton, de l'architecte du bâtiment, Roland Castro, des équipes de la direction des affaires culturelles de Paris et de la médiathèque, ainsi que de nombreux riverains, notamment des conseillers de quartier Saint-Blaise.

Le public a pu découvrir l'intérieur de ce nouvel équipement culturel le samedi 12 juin. A cette occasion, de nombreuses animations ont été organisées.

Point d’orgue de cette journée : "la grande migration des livres". Des centaines d'habitants se sont ainsi donnés rendez-vous dès 10h afin de former une chaîne humaine qui, de mains en mains et en musique, a transporté sur environ 350m, les 1000 derniers livres de la bibliothèque Saint-Blaise (37-39 rue Saint-Blaise) jusqu’à votre nouvelle médiathèque (115 rue de Bagnolet).

La journée a été ponctuée par la de batucada avec l’école de musique Sambacademia, un défilé de marionnettes géantes du Théâtre aux mains nues, des animation de rue, des spectacles de contes avec Bernadette Heinrich...

Le public a également pu découvrir l’exposition Jubilo, réalisée autour des héros de votre enfance, et qui est présentée jusqu'à la fin de l'été.

La journée s'est terminée par de la "Poésie dans le noir", une performance poétique proposée par Paris en toutes Lettres en collaboration avec le Marché de la poésie. Plongé dans la pénombre, ouvert à l’écoute, le public s'est ainsi immerger totalement dans le poème et la voix qui le porte, à la manière d’une soirée radiophonique chaleureuse avec pour seule différence la présence humaine des auteurs.



 
 
 

Ca s'est passé dans le 20e