Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Ca s'est passé dans le 20e > Rassemblement contre les discriminations

Rassemblement contre les discriminations

Suite à l'agression transphobe survenue dans le 20e, la Maire Frédérique Calandra a appelé les citoyen-nes à participer à un rassemblement organisé en présence de Daniel Chabannes, le samedi 8 mai 2010, à l’entrée du parc de Belleville.

Mardi 27 avril 2010, le distributeur Daniel Chabannes et deux des comédiennes transsexuelles de son film « Mourir comme un Homme » ont été victimes d’une agression de la part de 3 individus, au niveau de la rue des Envierges dans le 20e arrondissement de Paris. Ces individus auraient proféré des insultes homophobes et transphobes puis auraient eu un comportement violent à l’égard du producteur et des comédiennes.

Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, a fortement condamné cette agression : "Le 20e arrondissement est un territoire ouvert à tous. Chacun doit pouvoir y circuler et y vivre librement sans avoir à craindre des manifestations de rejet ou d’agression en raison de quel que critère que ce soit. Je souhaite que les autorités compétentes mettent tout en œuvre afin que les auteurs de cette agression soient rapidement identifiés et condamnés. Je souhaite également apporter tout mon soutien aux victimes et réaffirmer mon attachement à la lutte contre toute forme de discrimination."

Près d'une centaine de personnes ont répondu présentes au rassemblement de soutien organisé à l'appel de la mairie du 20e, samedi 8 mai 2010 à 11h, à l’entrée du parc de Belleville, au niveau de la rue des Envierges, en présence de Daniel Chabannes ainsi que de nombreux élu-es et conseiller-ères de quartier de l'arrondissement. Ensemble, ils ont manifesté leur solidarité envers les victimes et exprimé collectivement leur refus de ce type d’acte.

"Ce combat contre les discriminations, nous devons le mener ensemble, au quotidien. Il nous concerne tous! Que nous soyons victimes directes ou indirectes, ou simples spectateurs de ces discriminations, notre devoir est d’agir !" a exprimé Frédérique Calandra.




 
 
 

Ca s'est passé dans le 20e