Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Ca s'est passé dans le 20e > Ici et là-bas – correspondances filmées

Ici et là-bas – correspondances filmées

Jeudi 3 juin 2010, une rencontre-débat était organisée autour de ce film documentaire retraçant la correspondance entre des enfants de l’école Vitruve dans le 20e et ceux de Dagana au Sénégal.

En 2004, a commencé un échange de lettres entre les enfants de l’école de Vitruve dans le 20e arrondissement et ceux de Dagana, au Sénégal, qui visait à mieux faire connaître la culture des correspondants, leur cadre de vie en évitant le misérabilisme, et en montrant la créativité, la richesse des artistes locaux. Une exposition a été réalisée et des élèves sont partis au Sénégal.

Très vite, prenant en compte les besoins en matière d’éducation à l’image et les possibilités de partage, d’expression, mais aussi d’ouverture au monde que permet le cinéma, l’association Réunion-Dagana a décidé de lancer un programme d’éducation à l’image pour des enfants de 8 à 12 ans, qui articule le « voir » (un atelier de programmation) et le « faire » (deux ateliers de réalisation et un atelier de montage).

Le point de départ est donc ces lettres filmées réalisées au cours d’ateliers de réalisation à l’école Vitruve en 2006 et à Dagana au nord du Sénégal en 2007 soutenus par Arcadi dans le cadre du dispositif "Passeurs d’images".

Cinq lettres ont été réalisées au Nord comme au Sud avec la même consigne donnée aux enfants : choisir un lieu, un objet ou une personne permettant de présenter leur quartier, leur vie quotidienne à leurs correspondants.

De cet échange est né le DVD sont nés Ici et là bas, en France et au Sénégal, deux écoles correspondent, se filment et se rencontrent. Il regroupe 10 petits films pour une durée d’environ 45 minutes. Un film documentaire apportant un éclairage de 52 minutes sur le projet ainsi qu’un complément de six portraits - entretiens filmés présentent le contexte  du projet et ses enjeux culturels, artistiques et pédagogiques viennent enrichir les cartes postales filmées dans le cadre des ateliers.

Ce projet a permis aux enfants de découvrir la cinématographie du continent africain et les a invité, dans le cadre des ateliers de réalisation (en France et au Sénégal), à partager des aspects de leur culture et du quotidien dans le quartier avec leurs correspondants de l’autre pays, et ainsi à se poser la question de la communication à "l’autre".

La mairie du 20e a souhaité mettre en lumière ce projet. Présenté le jeudi 3 juin 2010 au pavillon Carré de Baudouin, la projection du DVD a été suivi d’un débat afin de mieux faire connaître ces films d’ateliers et de revenir sur cette expérience interculturelle.



 
 

Sur le même thème

 
 

Ca s'est passé dans le 20e