Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Ca s'est passé dans le 20e > L'école Albert Bigielman du 10 rue Ménilmontant

L'école Albert Bigielman du 10 rue Ménilmontant

Samedi 11 décembre 2010, la mairie du 20e et le comité Mémoire Vive Mémoire Commune ont rendu hommage à Albert Bigielman dont le nom a été donné à l’école du 10 rue de Ménilmontant, au cours d'une cérémonie en sa présence ainsi que de celles de Frédérique Calandra, Pascal Joseph, Simone Veil et de nombreux habitants.

Albert Bigielman est né en 1932 au 14 de la rue Delaître, au cœur du quartier de Ménilmontant où il a été élève. Arrêté avec sa mère le 4 février 1944, il a été déporté le 4 mai 1944 à l’âge de 12 ans au camp de Bergen-Belsen. Parmi les 11 500 enfants déportés de France, seuls 78 sont revenus, dont Albert Bigielman. Il est, aujourd’hui, père, grand-père et président national de l’Amicale de Bergen-Belsen.

La mairie du 20e arrondissement a souhaité rendre hommage à cet enfant de Ménilmontant en donnant son nom à une école de son quartier.

Les écoles de Paris ne portent pas de nom, sauf celui de la rue et du numéro où elles sont localisées. Pour autant, il est possible pour les mairies d’arrondissement, parce qu’elles ont la responsabilité des écoles, de donner un nom d’usage, comme cela a été fait pour l’école Maurice Chevalier située 16 rue Julien Lacroix. Cependant, l’appellation administrative de la maternelle reste liée à son adresse et ne change pas. Il s’agit donc d’un symbole fort qui marque l’hommage et l’affection du 20e arrondissement à l’un de ses enfants.

Le 8 novembre 2010, sur proposition de Frédérique CALANDRA, Maire du 20e, le conseil d’arrondissement a donc voté un vœu à l’unanimité relatif à l’appellation d’usage Albert Bigielman pour l’école maternelle du 10 rue de Ménilmontant. La mairie du 20e a également travaillé avec les responsables de l’Education nationale, la directrice et l’équipe enseignante de l’école afin d’associer les parents et les enfants.

Une cérémonie organisée par la mairie du 20e et le comité Mémoire Vive Mémoire Commune, s'est ainsi déroulée le 11 décembre 2010 à l'école du 10 rue Ménilmontant en présence de Frédérique CALANDRA, Maire du 20e arrondissement, Pascal JOSEPH, adjoint à la Maire du 20e chargé de la mémoire, du monde combattant, de la sécurité et de la prévention, Albert BIGIELMAN, président de l’Amicale de Bergen-Belsen et Simone VEIL, ancienne ministre, membre de l’Académie française. Etaient également présents des représentants de l’Éducation nationale, des parents et des enfants de l’école du 10 rue de Ménilmontant ainsi que des élus du 20e et des habitants.

 


 

 



 
 

Sur le même thème

 
 

Ca s'est passé dans le 20e