Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 20e > Santé > Sur les manifestations anti-IVG devant Tenon

Sur les manifestations anti-IVG devant Tenon

Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, déplore que le Préfet de police autorise la tenue de manifestations anti-IVG devant l’hôpital Tenon alors que celles-ci s’apparentent à des prières de rue et créent des troubles à l’ordre public.

Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement de Paris, a plusieurs fois interpelé le Préfet de police de Paris sur la tenue des manifestations de l'association catholique luttant contre l’avortement, "SOS tout petits", qui ont lieu chaque mois devant l'hôpital Tenon dans le 20e arrondissement.

Dans un courrier daté du 2 décembre 2011, la Maire du 20e a demandé expressément au Préfet de police de prendre les mesures nécessaires afin que ce type de rassemblement soit interdit de manière pérenne. Mais le cabinet du Préfet de police lui a répondu qu'ils étaient disposés à autoriser de nouveau les manifestations de cette association au motif qu'elles ne constituaient pas un "office religieux".

Pourtant cette association annonce très clairement qu’il s’agit d’un rosaire, donc une prière publique. De plus, ces manifestations créent un trouble manifeste à l'ordre publique et posent de réelles difficultés de circulation et d’accès à l’hôpital Tenon.

Frédérique Calandra déplore fortement l’autorisation de ce type de rassemblement. Elle s'étonne également de l’interprétation très flexible qu’en donne la Préfecture de police de Paris, en contradiction avec les mesures annoncées par le Ministère de l’Intérieur concernant l’interdiction des prières de rues.

La Maire du 20e continuera à porter la demande d’interdiction de tels rassemblements et à promouvoir le droit des femmes à disposer de leur corps.



 
 

Sur le même thème