Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Ca s'est passé dans le 20e > Musiques arabes de Palestine

Musiques arabes de Palestine

Le 22 janvier 2012, la mairie du 20e a accueilli le premier concert parisien de l'Ensemble national de musiques arabes de Palestine.

Le premier concert à Paris de l'Ensemble national de musique arabe de Palestine s'est tenu le dimanche 22 janvier à 18h en salle des fêtes de la mairie du 20e. Ce concert, d’une durée de 1h30, était suivi d'une discussion avec le public, en présence de Haël Al Fahoum, Ambassadeur de Palestine en France.

L’Ensemble national de musiques arabes de Palestine a été créé en 2010 par Ramzi Aburedwan. Cet Ensemble vise à redonner vie à l’héritage musical arabe. L’Ensemble interprète de la musique arabe classique à travers des mélodies arabo-andalouses et réunit les meilleurs musiciens palestiniens d’instruments traditionnels, tels le violon oriental, l’oud et le kanun.

Le but de l’association Al Kamandjâti, dont Ramzi Aburedwan est le Président, est d’établir des écoles de musique pour les enfants palestiniens, en particulier les plus vulnérables. Les écoles de musique leur donnent la chance de découvrir leur propre héritage culturel, de s’ouvrir au monde extérieur. 450 enfants bénéficient de ces programmes. Un compagnonnage existe depuis plusieurs années entre l’association Al Kamandjâti et l’Ensemble orchestral de Paris. Les musiciens parisiens animent bénévolement, plusieurs fois par an, des masterclasses pour les musiciens de l’ensemble palestinien, des ateliers de sensibilisation en direction des enfants des camps de réfugiés, ainsi que des campagnes de collectes d'instruments pour les écoles. Des solistes palestiniens participent régulièrement, pour quelques mois, aux répétitions et aux concerts de l’Ensemble orchestral de Paris. Ces actions sont menées avec le soutien de la Délégation générale aux relations internationales de la Ville de Paris.



 
 
 

Ca s'est passé dans le 20e