Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 20e > Tourisme > Re-découvrir le 20e
 

Re-découvrir le 20e

Le 20e est un arrondissement jeune qui a été crée en 1860 par l'intégration à Paris de deux villages Charonne et Belleville et d'un hameau Ménilmontant.

Mairie du 20e

Si le 20e n'a pas la richesse en monuments des arrondissements centraux de la capitale, il a conservé cette identité de village dans ses ruelles, ses passages, ses rues en pentes, ses arrière cours, ses coins de verdures, ses anciens ateliers…. Et ce n'est par hasard que le Carnaval de Paris, événement populaire et festif, démarre chaque année dans le 20e.

Les atouts touristiques du 20e arrondissement ne se limitent donc pas qu'au cimetière Père-Lachaise, véritable musée de sculptures à ciel ouvert et plus grand espace vert de Paris intra-muros. Celui-ci attire chaque année deux millions de visiteurs qui, après avoir franchi les portes du cimetière de l'Est, peuvent égalemement parcourir les quartiers alentours.

Arrondissement propice aux balades et aux découvertes, le 20e accueillent également sur ses murs de "drôles" de bonshommes et un bestiaire coloré, les artistes de l'art urbain comme Mesnager, Nemo et les Mosko's en ayant fait un de leur espace privilégié d'expression.

Mairie du 20e

Le 20e et les hauteurs de Belleville offrent également l'un des plus beaux panoramas sur Paris. Le point le plus haut de Paris se trouve en effet dans le 20e : au 40 rue du Télégraphe, vous culminez à 128,45m.

En parcourant ses rues, les promeneurs comprennent pourquoi de très nombreux écrivains, artistes, cinéastes contemporains ou non en ont fait le décor de leur imaginaire.

 

Une richesse culturelle

Le 20e se caractérise également par une offre culturelle particulièrement dense, due notamment à la présence de très nombreux théâtres et ateliers d'artistes dans l'arrondissement. Les théâtres de l'a rrondissement organisent régulièrement des festivals à thème. Les journées portes ouvertes offertes par les associations d'ateliers d'artistes sont l'occasion de découvertes culturelles très enrichissantes. C'est également le moment de franchir des portes habituellement fermées et de découvrir les nombreuses arrières cours de l'arrondissement.

Mairie du 20e


La mairie du 20e possède son propre espace culturel dédié à l'art contemporain, le pavillon Carré de Baudouin
, très beau témoignage de l'architecture du 18e siècle. Dans cet espace et en mairie, des expositions, des conférences et des concerts sont proposés toute l'année au public à travers le programme Invitation aux arts et aux savoirs qui mêle philosophie, littérature, histoire de l'art et les Jeudis de Jean-François Zygel, pianiste et improvisateur.


Les murs des 20e sont aussi l'occasion de surprises : les artistes de l'art urbain comme Mesnager, Nemo, et les Mosko en ayant fait un de leur espace privilégié d'expression,

Le nouveau festival Et 20 l'été, dédié aux arts vivants
, est le moment festif et artistique permettant également une découverte ou redécouverte du 20e.

>> Plus d'informations dans la rubrique Culture.

 

De nombreux commerces de proximité

Mairie du 20e

Les commerces de proximité du 20e participent grandement à l'identité de l'arrondissement, non seulement par les services qu'ils rendent mais aussi par leur diversité qui colore le paysage urbain.

 

Mairie du 20e

Le 20e a la chance de posséder des commerces de qualité, régulièrement récompensés par la Chambre des métiers de Paris. L'activité artisanale perdure dans cet arrondissement jadis industriel. On y trouve notamment de nombreux commerces de bouche : boulangers, fromagers, bouchers...

 

Le 20e compte par ailleurs plusieurs associations de commerçants qui organisent régulièrement des animations de quartier, telles que la les illuminations au moment des fêtes de fin d'année, les vide-greniers, les quinzaines commerciales... et qui participent activement à la Chasse aux trésors organisée annuellement par la Ville de Paris..

Le tourisme constitue un moteur économique pour l'a gglomération parisienne qui reçoit annuellement 27 millions de visiteurs dont 17 millions d'étrangers. On estime la dépense moyenne par touriste à 237 € par jour. Arrondissement populaire, le 20e a également intégré l'économie touristique, comme en témoigne l'ouverture rue de Bagnolet du Mama Shelter, un nouveau concept d'hôtel dessiné par Philippe Starck, qui vise à fournir une prestation de luxe à prix moyens.

>> Plus d'informations dans la rubrique Entreprise-commerce-artisanat.

 

De nombreux espaces verts

Mairie du 20e

Le 20e compte de nombreux espaces verts. Bien sûr le cimetière du Père-Lachaise qui est le plus grand espace vert de la capitale avec ses 44 hectares. Son patrimoine naturel est très riche avec une faune et une flore multiples. Mais aussi le parc de Belleville qui s'étend sur 45 000 m². Situé sur la colline de Belleville, il offre une magnifique vue panoramique sur Paris et abrite 140 pieds de vigne ainsi qu'une fontaine en cascade... et deux éoliennes nichées sur le toit de la Maison de l'air à partir de janvier 2010.

L'idée loufoque d'Alphonse Allais de "mettre les villes à la campagne et les campagnes à la ville" traduit de façon humoristique un besoin lancinant des citadins : voir de la végétation, respirer l'odeur de la terre mouillée, entendre le chant des oiseaux, paresser dans l'herbe … Si cela n'est pas toujours possible, il existe cependant de nombreuses possibilités d'aménagements urbains qui permettent de végétaliser nos quartiers et dont le 20e s'est emparé avec plusieurs jardins naturels mais également des jardins collectifs, dont celui situé sur le gymnase des Vignoles. Ce jardin suspendu est à la fois un jardin partagé et un jardin d'insertion : une première à Paris !

>> Plus d'informations dans la rubrique Espaces verts

 

Un tourisme participatif

Mairie du 20e

Actuellement la Ville de Paris encourage les habitants à créer des chambres d'hôtes qui permettront le développement d'un tourisme plus participatif et plus proche des populations.

Des associations font également la promotion de ce Paris populaire en initiant des promenades hors des sentiers battus. C'est notamment le cas de l'association Paris par rues méconnues et du site web de tourisme participatif La ville des gens qui met l'accent sur le Nord-Est parisien.