Ouvrir la recherche
Actualité

Retour sur la Nuit de la Solidarité 2021

Mise à jour le 26/03/2021
Le 25 mars 2021 s'est déroulée la 4e édition de la Nuit de la Solidarité. Des équipes de bénévoles se sont rendus sur le terrain à la rencontre des sans-abri.
La 4e édition de la Nuit de la Solidarité s'est déroulée le 25 mars. Cet événement constituait d'abord une opportunité pour s'engager, avec 2 000 volontaires – 130 pour le 20e arrondissement – , professionnels et bénévoles qui ont arpenté tout Paris à la rencontre des personnes sans-abri.

De 18h à 21h30, temps de formation pour les équipes

Cette formation est nécessaire pour savoir comment aborder les sans-abris et s'assurer de ne passer au travers d'aucune rue de l’arrondissement.
Pour permettre le respect des distances et de gestes barrières, la formation s’est passé en parti au gymnase des Pyrénées, en parti à la maison pour les bénévoles, de façon à respecter les consignes sanitaires.
Les bénévoles qui ont préparé l’opération ont découpé l’arrondissement en 25 zones. 25 équipes de bénévoles avait ainsi pour mission d’aller à la rencontre des sans- abris dans chaque zone définie.
Mairie du 20e
Avant de partir, chaque équipe s’est vu remettre son kit, pour être bien reconnaissable, et remplir sa mission au mieux.

Retrouver le tutoriel de formation des bénévoles

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

De 20h à 2h, les équipes sont partis à la rencontre des sans-abris

Chaque équipe de bénévoles est partie dans la zone qui lui avait été désigné. Il faut quadriller de façon méthodique, passer dans chaque rue, regarder chaque recoin, tout en n’empiétant pas sur la zone de l’équipe voisine.
Mairie du 20e

Revisionner "la nuit en direct"

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Pourquoi organiser un décompte de nuit ?

Une opération de décompte de nuit a pour objectif de mieux connaître les profils de ces personnes ainsi que leurs besoins. Cette opération n’est pas une intervention sociale, mais un outil qui a pour finalité d’améliorer les réponses proposées. De nombreuses villes pratiquent déjà cette démarche, comme New York, Bruxelles, Athènes, Sydney… Plusieurs autres villes françaises organisent également des décomptes similaires : Metz, Rennes, Grenoble, Montpellier, Toulouse, Strasbourg ou encore Saint-Nazaire.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations