Ouvrir la recherche
Actualité

Le festival ET 20 L’ÉTÉ 2021

Mise à jour le 04/06/2021
ET 20 L’ÉTÉ revient en 2021 pour célébrer les arts dans la rue du 16 au 20 juin ! Depuis 12 ans, ce festival propose des spectacles gratuits et en plein air dans les espaces publics de l’arrondissement.

Cette vidéo est hébergée par vimeo.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

ET 20 L’ÉTÉ, 12 ans de culture pour toutes et tous

Le festival ET 20 L’ÉTÉ célèbre les arts dans la rue ! Depuis 12 ans, ce festival propose des spectacles pluridisciplinaires gratuits et en plein air dans les espaces publics du 20e arrondissement.
Dans la rue, dans les parcs, en bas des habitations… le festival propose un art accessible et de proximité. Les compagnies qui participent à ET 20 L’ÉTÉ font de la ville leur terrain de jeu et parfois même des riverains de possibles acteurs ou co-créateurs qui participent au succès de cette fête populaire.

Le programme d’ET 20 L’ÉTÉ 2021

Au programme de cette édition 2021, retrouvez une dizaine de spectacle pour fêter l’arrivée de l’été.
Du 16 au 20 juin
Mercredi 16 juin
- La ville du chat obstiné, Théâtre en déambulation, à 9h et 14h30
- Bounce Back, Danse, Musique et Basket, à 17h et 19h

Jeudi 17 juin
- La ville du chat obstiné, Théâtre en déambulation, à 9h, 10h 45 et 13h45
- Autrement qu’ainsi, Danse, à 18h et 20 h30
- Nouvelles de Noone (two bodies), Théâtre en déambulation, à 19h

Vendredi 18 juin
- La ville du chat obstiné, Théâtre en déambulation, à 9h et 10 h45
- Je Bim, Tu Bim, Il/Elle Bim, Théâtre physique, à 16h et 17h15
- Autrement qu’ainsi, Danse, à 17h30 et 19h
- Nouvelles de Noone (two bodies), Théâtre en déambulation, à 20h30

Samedi 19 juin
- PTT – Projet de Transformation Temporaire, Installation, toute la journée
- Fibre,
Danse, Art de Rue, à 11h30 et 14h
- Prélude au souffle,
Danse, Installation sonore, Performance, à 13h, 16h 30 et 21h
- Seul.e.s,
Théâtre, Art de la rue, à 15h30
- Vibes #2,
Danse, Nouvelles technologies, à 17h et 18h30
- Placement libre,
Danse, à 19h30
- Pour un fascisme ludique et sans complexes,
Théâtre, à 21h30

Dimanche 20 juin
- Prélude au souffle, Danse, Installation sonore, Performance, à 12h, 13h30 et 15h 30
- Placement libre, Danse, à 14h30
- Vivace, Danse, à 16h30

Les parcours spectateurs

Pour cette nouvelle édition, petite nouveauté proposée par l'équipe du festival aux associations et structures du territoire avec la mise en place de parcours de spectateurs. Des ateliers de médiation peuvent être organisés en amont du parcours. Il s'agira de sensibiliser aux écritures contemporaines, aux arts de la rue et d'accompagner les spectateurs dans la lecture des œuvres.

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Paris Culture 20 par téléphone au 01 43 15 22 73 ou par mail : [prod.et20lete puis gmail.com?fhowrpg=M%C3%A9qvngvba%20srfgviny après le signe @]cebq.rg20yrgr@tznvy.pbz[prod.et20lete puis gmail.com après le signe @]

Le programme détaillé

La ville du chat obstiné

Par qui ?

Quand ?

Mercredi 16 juin à 9h et 14h30, jeudi 17 juin à 9h, 10h45 et 13h45 et vendredi 18 juin à 9h et 10h45

Où ?

À l’École élémentaire Julien Lacroix, 16 rue Julien Lacroix (dédié aux élèves de l'école)

Quoi ?

Théâtre en déambulation
« Au cœur de l’histoire, un binôme inattendu : une femme et un chat, qui travaillent ensemble à l’élaboration d’un atlas international des villes de chats. Aujourd’hui, ils viennent présenter leur travail. Grâce à une petite caméra accrochée au cou de son collègue félin, la femme montre aux enfants le point de vue des chats sur leur quartier. À l'aide d'étonnants instruments élaborés par nos deux scientifiques pour s’approprier la manière dont voient et entendent les chats, les enfants sont invités à se glisser dans la peau de l'animal et partir à sa recherche. En suivant ses traces, ils découvrent peu à peu une ville parallèle, une contre ville et les surprenantes activités qui s'y déroulent… »
© Ernesto Timor

Bounce Back

Par qui ?

Quand ?

Mercredi 16 juin à 17h et 19h

Où ?

Quoi ?

Danse, Musique et Basket
« Ce projet de création invite un trio d’interprètes à la fois musicien, danseur et basketteur à partager le plateau et à se rencontrer autour d’un ballon de basket. Le ballon devient vecteur de relation à l’intérieur du groupe. Avec la contrainte de cette action, les trois danseurs se rencontrent sur le plateau et entament un match qui se construit par la traversée de différentes situations relationnelles. Chaque interprète vit une transformation à travers la pièce au gré de son interaction avec l’autre, de la pesanteur vers l’apesanteur, du terrain vers l’aérien, de la lourdeur vers la légèreté. »
© Timothée Lejolivet

Autrement qu’ainsi

Par qui ?

Quand ?

Jeudi 17 juin à 18h et 20h30 et vendredi 18 juin à 17h30 et 19h

Où ?

Sur réservation. Lieu indiqué au moment de la réservation

Quoi ?

Danse
« Autrement qu’ainsi s’ouvre sur l’intimité du chorégraphe dont la mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle s’invente un présent, maintenant que le passé lui échappe. Mais déjà, ce présent se dérobe lui aussi et à mesure que s’évanouit toute temporalité : il inquiète… Que reste-il ? Lorsque le maintenant s'effrite ? Que reste-t-il quand le socle de l’identité disparaît ?
La question de la mémoire est peut-être le sujet crucial de cette recherche, nourrie de rencontres avec des professionnels de la maladie et des résidences en EPHAD. »
© Christine Chazel

Nouvelles de Noone (two bodies)

Par qui ?

Quand ?

Jeudi 17 juin à 19h et vendredi 18 juin à 20h30

Où ?

Quoi ?

Théâtre en déambulation
« Ça commence par son histoire à elle ; les divagations d'une jeune femme à la croisée des chemins entre art, fête, rock et théâtre. Lui raconte ses errances du dehors, le désir de danser, de fêtes sauvages. S’ensuit une traversée chaotique où les pieds ne savent où ils vont, où les corps vieillissants ont une envie incommensurable d’exulter, de créer une danse brute.
Ce spectacle est comme un puzzle qui s’articule autour de la musique électronique et d’un texte de la pièce de Peter Handke, Par les villages ».
© Marion Lavabrea

Je Bim, Tu Bim Il/Elle Bim

Par qui ?

Quand ?

Vendredi 18 juin à 16h et 17h15

Où ?

Au 53 rue Saint-Blaise (Sur réservation).

Quoi ?

Théâtre physique
« Avec deux classes du 20e arrondissement, nous investirons ensemble pendant deux semaines une cour d’immeuble. Nous travaillerons sur le rapport entre le corps et le lieu pour activer de nouveaux usages, détourner les fonctions habituelles, modifier les rythmes visuels et les mouvements.
Nous allons questionner ensemble nos rapports aux lieux et aux normes implicites des espaces habités. Nous proposerons un regard décalé, poétique, subversif ou encore humoristique sur cet espace.
Portés par l’énergie des enfants, inspirés par leur imagination et leurs réflexions, nous allons prendre le temps d’observer pour créer une performance à leur image.»
©Louka Petit-Taborelli

Fibre

Par qui ?

Quand ?

Samedi 19 juin à 11h30 et 14h

Où ?

Jardin de l'Hospice Debrousse, 148 rue de Bagnolet

Quoi ?

Danse
« Fibre est une plongée dans l’industrie du textile d’hier, d’aujourd’hui et peut-être de demain. C'est un parallèle entre l'univers des fileuses de la soie des Cévennes et notre monde contemporain, entre humain et économie. Duo rythmé et cadencé, inspiré par la mécanique industrielle où le contact met en évidence la dureté du travail et l'entraide que celle-ci implique. La danse trouve son énergie et sa puissance sur ce fil à peine perceptible et pourtant si solide qu'est la soie. »
© Michel Petit

Prélude au souffle

Par qui ?

Quand ?

Samedi 19 juin à 13h, 16h30 et 21h et dimanche 20 juin à 12 h, 13h30 et 15h30

Où ?

Place Martin Nadaud

Quoi ?

Danse, Installation sonore, Performance
« Autour d’un triple soufflet, de tendeurs démesurés et de cordes à sauter élastiques, les corps s’activent, respirent, se contractent et s’abandonnent. Souffles des instruments, souffles des interprètes, électrisés par un traitement numérique live. Une étrange symphonie se créée, rejetant les frontières entre organique et mécanique, acoustique et numérique, entre les performeurs et leurs objets d’expérimentation. Dans cette arène de jeu, le public est invité à se laisser porter par cet organisme-machine vivante. C’est une plongée dans un paysage sonore, espace d’un combat réjouissant de décloisonnement des corps et des genres artistiques. »
© LAC Project

Seul.e.s

Par qui ?

Quand ?

Samedi 19 juin à 15h30

Où ?

Au 43 rue Saint-Blaise

Quoi ?

Théâtre, Art de la rue
« Seul.e.s te promène de bâtiment en bâtiment.
La solitude avec un ou plusieurs enfants à charge, c'est quoi ? C'est où ? C'est qui ? C'est derrière quelle fenêtre qu'on rame pour joindre les deux bouts ?
Une pièce de théâtre urbaine, remplie de courage, de combats quotidiens, de peur, mais aussi de fierté, d'espérance et surtout d'amour.
Une histoire qui fait exploser les murs et court les rues. »
© Kalimba

VIBES #2

Par qui ?

Quand ?

Samedi 19 juin à 17h et 18h30 (arrivée du public souhaitée 20 minutes avant le début de la représentation)

Où ?

Square des Saint-Simoniens, 151 rue de Ménilmontant

Quoi ?

Danse, Nouvelle technologie
« Après une phase de training, les participants expérimentent les bases du Krump : capter l’énergie du sol en le frappant du pied avec le stomp, projeter l’énergie autour de soi avec le chest-press, capter et projeter des boules d’énergie avec l’arm swing.
Le rituel prend place en troisième phase. Chaque participant est investi d’un rôle : le soliste exécute une performance sous les encouragements des hypers qui l’accompagnent du geste ou de la voix.
La musique installe une pulsation qui anime tous les danseurs. Des entités sonores gravitent autour des danseurs entraînant la rotation des corps où les gestes de capture ou de lancer. Les techniques de son spatialisé contribuent au développement de cette dimension ludique et à l’immersion. »
© Malkolm Fazeuilh

Placement Libre

Par qui ?

Quand ?

Samedi 19 juin à 19h30 et dimanche 20 juin à 14h30

Où ?

Au 38 rue des Amandiers

Quoi ?

Danse
« Expérience sur la place de chacun dans un espace commun.
Invitation à se déplacer, à changer de point de vue et à se positionner autrement.
Deux corps itinérants et engagés dans le mouvement, une musique classique recomposée,
Une prise de parole, un élan dansé, une chanson populaire, un surgissement.
De cet assemblage, les lieux deviennent scènes d’exploration nouvelle et intime.
Détourner, se mettre à côté, déjouer l'action, créer un décalage, sortir du cadre. »
© Anne-Laure Etienne

Pour un fascisme ludique et sans complexe

Par qui ?

Quand ?

Samedi 19 juin à 21h30

Où ?

Théâtre de Verdure du Conservatoire du 20e, 3 place Carmen

Quoi ?

Théâtre
« Pour un fascisme ludique et sans complexes est le premier opus de notre série théâtrale La Chienlit.
Notre histoire raconte comment une commune sans histoires va sombrer dans le chaos à partir d’une petite étincelle : une grève des éboueurs. La grève est le prélude d'un enchaînement incontrôlé de catastrophes politiques et sociales qui vont s’abattre sur la ville.
Ce spectacle, c’est la chronique d'un grand dérèglement, où toute une population ne sachant que faire de sa liberté va laisser parler ses instincts les plus profonds, comme si le chaos ambiant avait libéré en elle une force primitive, inexpugnable, et peut-être source de renouveau. »
© Laurent Brun

Vivace

Par qui ?

Quand ?

Dimanche 20 juin à 16h30

Où ?

Théâtre de Verdure du Conservatoire du 20e, 3 place Carmen

Quoi ?

Danse
« Vivace est un tempo de musique, allant de 132 à 170 battements par minute. C’est aussi l’expression pour désigner une plante herbacée qui résiste aux rigueurs climatiques. "Vivace” c’est ce qui est éclatant, ce qui persiste longtemps et avec force, ce qui est difficile à détruire. Ce duo s’empare des notions de vitalité, de persistance, de stratégies à trouver pour résister et s’adapter à un milieu. Sur une musique à la pulsation rapide et ininterrompue, Vivace travaille les questions d’endurance et les stratégies de réorganisation. »
© Agathe Poupeney

(PTT) Projet de Transformation Temporaire

Par qui ?

Quand ?

Samedi 19 juin toute la journée

Où ?

À la Ktha Compagnie, 38 rue des Amandiers

Quoi ?

Installation
« Changer la rue.
Transformer l’espace commun.
Se donner un prétexte pour discuter, pour faire ensemble.
Ouvrir aux autres ses idées, ses fantasmes, ses utopies.
PTT, c’est une proposition faite aux habitant.es et usager.es du quartier de la Banane, au cœur du 20e arrondissement, d’imaginer comment on pourrait modifier une petite portion de la rue centrale du quartier.
La ktha met en place un cadre qui permet à chacun de fantasmer un projet de transformation plastique et d’en faire un projet crédible.
En 2019, c'était un grand labyrinthe en cartons, en 2020, une prairie. Pour 2021,… »
© Ktha

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations