Ouvrir la recherche
Actualité

Donnez votre avis sur la place du stationnement dans votre rue

Mise à jour le 22/10/2020
La ville de Paris organise une consultation publique sur le stationnement dans tout Paris, et donc dans le 20e arrondissement. C’est l’occasion de dire ce que vous aimeriez trouver en bas de chez vous… ou pas. Bien sûr, pour que la ville continue à bien fonctionner, il y aura quelques invariants : des places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite, des emplacements livraisons pour livrer votre boulangerie préférée, des places pour les transports de fonds…

Une consultation pour décider des aménagements de votre rue

Quels usages souhaitez-vous voir se développer sur la bande de stationnement en remplacement du stationnement automobile ? La Ville de Paris vous donne l'occasion d'exprimer votre avis sur l'utilisation de 10 m2 en bas de chez vous pour jardiner, jouer, profiter…
Ce questionnaire prend une dizaine de minutes à remplir, vous avez la possibilité de l’enregistrer en cours de route et d’y revenir plus tard.

Les voitures qui stationnent sans bouger toute la semaine occupent 250 km de rues à Paris.

Ce contenu est hébergé par facebook.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Pourquoi réaménager l’espace publique ?

Redonner de l'espace aux piétons, et notamment à ceux qui se déplacent avec le plus de difficulté (enfants, poussettes, personnes âgées, personnes en situation de handicap, ….) est l'objectif de la Ville de Paris.
Par ailleurs, certains usages peuvent être compliqués en immeuble collectif : l'installation du tri sélectif dans un immeuble ancien, se lancer dans le lombricompost, installer une prise pour recharger un véhicule électrique, garer son vélo en toute sécurité… Il faut pourtant que chaque Parisienne et chaque Parisien aient accès à ces usages.

Il existe 144 000 places de stationnement aujourd'hui dans Paris. Mais il y a 5 fois plus de places en sous-sol, largement sous-utilisées.

La nécessité de laisser une place aux véhicules

Une ville au quotidien ne peut fonctionner sans véhicule : l’activité économique, les transports en commun, les livraisons, les loisirs. Tous ces éléments doivent être pris en compte dans les réflexions sur l'espace public. De même, il est indispensable de conserver des places de stationnement pour les personnes à mobilité réduite.

Les Parisien.ne.s possèdent de moins en moins de voitures : 41% des ménages parisiens possédaient une voiture en 2007, 34% en 2017.

Une consultation, et après ?

Tous les éléments récoltés vont permettre à la Ville de Paris d’établir un diagnostic des envies et attentes, pour réfléchir ensemble à la ville que nous voulons pour demain.
Cette consultation publique sera prolongée par une convention citoyenne organisée en décembre prochain. Cette convention citoyenne réunira un panel de Parisien.ne.s et d'habitant.e.s de la métropole qui rédigeront un avis. La consultation publique et la convention citoyenne seront complétées par des ateliers thématiques, qui se tiendront courant novembre.