Ville de Paris

Évènement

Les agents d’accueil et de surveillance des parcs du 20e

Mise à jour le 02/08/2022
Leurs lieux de travail ? « Les zones les plus vertes » de l’arrondissement. Ce sont les agents d’accueil et de surveillance officiant dans les parcs, squares et jardins du 20e arrondissement.

Un agent présent depuis plus de 20 ans

Ce mardi, la température frôle les 25°. Une journée d’été avant l’heure. Et visiblement, dans le Parc de Belleville, personne n’a oublié les « bonnes habitudes » estivales… Entre les amatrices et amateurs de pique-nique, de sieste en plein air, de séance de bronzage… À chacunˑe son moment de détente. « Il y a toujours les habituéˑeˑs du Parc qui résident à côté et que nous croisons régulièrement toute l’année, même quand il faut moins beau », présente Yvon Defrel. L’homme sait de quoi il parle. Voilà plus de 20 ans qu’il arpente les allées du Parc de Belleville dont il connaît les moindres recoins. Utile quand une jeune fille, qui essaie de retrouver ses amis, l’interpelle. « La petite aire de jeu s’il vous plaît, c’est de quel côté ? » C’est d’abord et aussi ça le rôle des 17 agents d’accueil et de surveillance, répartiˑeˑs en trois brigades Est, Ouest et Sud : informer et orienter dans une logique mission de proximité.

Tout passe par la communication…

Tout de bleu vêtuˑeˑs, elles et ils ne passent pas inaperçuˑeˑs. Tant mieux, c’est l’objectif. Leur présence de 14h à 22h, et les rondes effectuées, rassurent les uns, dissuadent les autres. « La fermeture est un temps particulier. C’est parfois compliqué de faire sortir des gens qui ont envie de prolonger la soirée. Il faut être diplomate. Mais, dans la majorité des cas, cela se passe bien », rassure Yvon. N’ayant pas de mission de police, les agents d’accueil et de surveillance se voient le cas échéant, épauléˑeˑs voire relayéˑeˑs par les agents de la police municipale. Elles et ils dépendent d’ailleurs de la même Direction de la police et de la prévention. Prévention, le mot est intimement lié à « information » et constitue l’autre grand volet de leur action. Les parcs, squares et jardins dont ces agents municipaux ont la responsabilité sont soumis à des règles à respecter. Elles et ils sont là pour le rappeler et prévenir tout acte d’incivilité. Non, assurément, on ne s’improvise pas agent d’accueil et de surveillance. Pour Yvon Defrel, l’aventure, elle, s’arrêtera dans quelques mois… « Place aux jeunes. À eux de profiter de ce métier pas toujours facile mais très enrichissant et au cadre que beaucoup nous envient. »

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations