Ville de Paris

Actualité

Les Ehpad du 20e s'adaptent aux fortes chaleurs

Mise à jour le 19/07/2022
Toute l’équipe de l'Établissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendants (Ehpad) Alquier Debrousse se prépare depuis plus de 2 mois à la mise en place du Plan Bleu lié aux risques d’épisodes de Canicule durant l’été.
Cet établissement a mis tout en œuvre pour garantir la qualité des prises en charge par la mobilisation au plus juste de leurs ressources et de manière adaptée aux besoins des personnes qu’elles accueillent.

Des référentes Canicule en plus du personnel soignant

Cet établissement, qui accueille 292 résidentes et résidents pour 322 lits, s’est préparé aux pics de chaleur en recrutant trois personnes supplémentaires durant les deux mois d’été et en mettant en place des actions quotidiennes : rafraîchissement de toutes les chambres, brumisateurs pour chaque personnes accueillies, salles communes climatisées, etc.
Entre les pics de chaleur, les risques de déshydratation et le Covid_19 en pleine recrudescence, les mois d’été sont une période toujours plus tendue pour le personnel des Ehpad. A Alquier Debrousse, la mise en place d’un suivi renforcé de chaque personne accueillie était indispensable. Trois personnes référentes canicule ont été recruté en plus du personnel soignant. Elles circulent dans toutes les chambres toutes les deux heures et ont pour objectif principal : l’hydratation des personnes accueillies.

« Nous circulons en plus du personnel soignant déjà en place. On s’assure que les personnes âgées s’hydratent régulièrement. Nous accompagnons et stimulons celles qui n’arrivent pas toujours à boire à s’hydrater autrement en mettant un peu de jus de pomme dans leur eau par exemple… »

nous assure une aide soignante référente canicule
En effet, pour les personnes âgées, la sensation de soif se fait moins sentir. Ne ressentant pas forcément le besoin de boire, elles sont donc plus susceptibles d’être victimes de déshydratation que la population générale. Pourtant, les cellules du corps ont impérativement besoin d'eau pour remplir leur fonction. L'eau représente 60 % du poids total du corps d’un adulte, et est nécessaire au maintien de la température corporelle, à la régulation de la pression artérielle et du volume sanguin, à l’élimination des déchets métaboliques contenus dans l’organisme, au bon fonctionnement du cerveau…

Un suivi renforcé durant toute la période estivale

L’Ehpad Alquier Debrousse, composé de trois ailes Chopin, Mozart et Bach, assure un suivi renforcé durant les mois les plus chauds de l’année. Les différentes salles communes de l’établissement sont équipées de climatiseurs afin de favoriser des espaces plus frais, chaque chambre est dotée d’un ventilateur et de brumisateurs, et pour les personnes les plus fragiles, dont la mobilité est très réduite, un climatiseur mobile leur est mis à disposition.
L’ensemble du personnel de l’Ehpad est sensibilisé à noter systématiquement les informations concernant l’hydratation de toutes les personnes accueillies. Cela permet un suivi très précis entre les différents professionnels de santé : les médecins et les infirmières identifient rapidement s’il est nécessaire d’apporter un dispositif renforcé pour les personnes en risque de déshydratation.

On pense souvent que ce sont durant les épisodes de canicule que les risques sont souvent les plus importants. Pour nous, la vigilance est aussi de mise après ces pics de chaleur, car le corps a été très éprouvé et la déshydratation apparaît souvent suite aux jours les plus chauds.

nous explique la responsable santé de l’Ehpad Alquier Debrousse
Ehpad Alquier Debrousse (CASVP)
1, allée Alquier Debrousse
75020 Paris

Les élu·e·s en charge du sujet

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations