Ouvrir la recherche
Actualité

Nouveaux aménagements de l’Avenue Gambetta : plan de circulation et mobilité douce

Mise à jour le 15/10/2020
Le sens de circulation de l’avenue Gambetta a changé. Les nouveaux aménagements répondent à 3 volontés : mieux partager l'espace public entre toutes et tous, réduire la place accordée aux véhicules motorisés et favoriser la distanciation physique au lendemain du confinement.

Le plan de circulation temporaire de l’avenue Gambetta

L’avenue Gambetta fait l’objet d’un plan de circulation temporaire depuis la fin du confinement:

Sur l’axe Place Gambetta – Père Lachaise

Dans le sens de la descente, de la Place Gambetta à Père Lachaise, une voie de circulation ouvertes à toutes et tous, permet de maintenir les livraisons et le stationnement. Une piste cyclable a également été aménagée.
Dans le sens de la montée, de Père Lachaise à Place Gambetta, la voie est désormais réservée aux bus et aux vélos.

Sur l’axe Place Gambetta – Porte des Lilas

Il a été décidé de laisser la voie allant de la place Gambetta vers la Porte des Lilas ouverte à la circulation pour toutes et tous afin d’apaiser la place Gambetta. Cet axe est désormais pourvu d’une piste cyclable.
La voie de circulation dans le sens Porte des Lilas - Place Gambetta est désormais réservée au bus et aux vélos.

Pourquoi ces changements avenue Gambetta ?

Le nouveau schéma de circulation répond à la volonté de mieux partager l'espace public entre toutes et tous en réduisant la place accordée aux véhicules motorisés.
Ces aménagements de la voirie remplissent plusieurs objectifs :
  • lutter contre les effets de la pollution sonore en réduisant le trafic
  • lutter contre la pollution atmosphérique et les effets du réchauffement climatique en diminuant les émissions de gaz à effet de serre
  • permettre de préserver la santé publique en améliorant la qualité de l’air
  • favoriser la distanciation physique entre toutes et tous, afin, dans le contexte sanitaire actuel, de faciliter les gestes barrières
Outre le projet d’offrir une alternative à la voiture, la présente mandature souhaite plus globalement offrir un nouveau cadre de vie apaisé aux habitant.e.s du 20e.
Un projet déjà ancien
Des projets d’aménagement avaient déjà été décidés en 2017 dans le cadre du budget participatif, mais n’avaient pas pu être menés, principalement du fait du nombre de travaux déjà en cours dans le secteur.

La nécessité d’une mise en place dans l’urgence

Avec le déconfinement, il est apparu nécessaire de permettre au plus vite aux habitant.e.s d’utiliser d’autres moyens de déplacement que les transports en commun. Étant impossible d’aménager un Paris où tout le monde allait travailler en véhicule individuel (seuls 38% des ménages du 20e sont équipés d’une voiture). La collectivité a donc décidé de favoriser rapidement l’utilisation de mobilités douces (deux-roues, piétonnisation…) et de mettre en place sans délai le « Vélopolitain », un plan qui vise à doubler les lignes de métro de Paris par des pistes cyclables afin d’offrir une alternative dans les modes de déplacement.
Actuellement, ces aménagements sont temporaires et voués à faire l’objet d’études d’impact sur l’arrondissement pour apporter d’éventuelles mesures correctives. Celles-ci auront pour objet d’améliorer le plan de circulation dans le 20e tout en garantissant une mobilité douce et respectueuse de la santé de ses habitant.e.s et de l’environnement.

62% des ménages du 20e ne sont pas équipé d’une voiture.

71,4% des actifs ayant un emploi utilisent les transports en commun pour aller travailler.

+67% de passages enregistrés sur les pistes cyclables entre début mai et fin août 2020.

Quelques chiffres pour mieux comprendre
Source : INSEE