Ouvrir la recherche
Actualité

Il était une fois le 20e… Les édifices d'Henri Sauvage, architecte de la Samaritaine, dans l'arrondissement

Mise à jour le 22/06/2021
À l’occasion de la réouverture de la Samaritaine, pour laquelle l’architecte Henri Sauvage a réalisé deux bâtiments, partons à la découverte de ses réalisations dans le 20e.
L'architecte Henri Sauvage
Henri Sauvage est né à Rouen en 1873. Après avoir étudié l’architecture aux Beaux-Arts de Paris, il fait ses classes à Bruxelles où il découvre l’Art nouveau. Il y côtoie les architectes Paul Saintenoy et Paul Hankar, deux membres importants du mouvement de l’Art nouveau belge.

Rentré en France à la fin du XIXe siècle, il a à peine 26 ans lorsqu’il reçoit sa première commande d’envergure. La villa Majorelle, joyau d’art nouveau, voit le jour à Nancy en 1902 et fait déjà la renommée d’Henri Sauvage.

Mais le jeune architecte va avoir d’autres occasions de faire ses preuves et de surprendre par sa créativité.

Le cinéma Gambetta

La façade du cinéma « Gambetta Palace », aujourd’hui le MK2 Gambetta, a été construit par Henri Sauvage en 1920. Presque aveugle et enduite de blanc pour évoquer un écran de cinéma, elle reçoit des motifs de marionnettes créés par le décorateur Hellé (disparus dans les années 50), et des motifs japonisants ou égyptisants placés en léger relief et peints à l'or.
Les vitraux à motifs de mascarons qui ornaient initialement les fenêtres hautes et qui avaient été détruits ont été reproduits à l'occasion de la récente réhabilitation de la façade. L'esthétique du Gambetta Palace est conçue comme celle d'un pavillon d'Exposition universelle, prélude à celle des Arts décoratifs en gestation.
À l’intérieur, la salle semi-circulaire est construite en béton et peut accueillir 1.500 personnes.
Lire aussi : Il était une fois le 20e… La IIe République près de chez soi
Rue Dupont de l’Eure, rue Vilin : plusieurs lieux du 20e rappelle la IIe République, qui vit le jour suite à la révolution de 1848. Un peu d’histoire de France, et du 20e, avec l’association d’Histoire et d’Archéologie du Vingtième arrondissement.

L’ensemble d'Habitations à Bon Marché (HBM) du 1 rue de la Chine

L’ensemble d'HBM situé à l’angle de la rue de la Chine et de la rue de la Cour des Noues a été construit en 1907-1908 par les architectes Henri Sauvage et Charles Sarazin pour la société des logements hygiéniques.
La façade est en brique calco-fer produisant une impression d'austérité. Les volumes des bow-windows surmontés de loggias animent cependant la façade ainsi que de rares touches ornementales. Il témoigne des recherches de Sauvage pour produire un type de construction sociale privilégiant la rentabilité et l'économie maximale qu'il reproduira dans plusieurs projets jusqu'en 1914.
Lire aussi : Il était une fois le 20e… Un joyau art nouveau avenue Gambetta
Vous l’avez peut-être remarqué, ce bel immeuble de brique décoré de céramiques aux formes végétales, situé à l’angle de l’avenue Gambetta et de la rue de Chine. Découvrez en plus sur cette façade remarquable en plein 20e.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations