Il était une fois le 20e… Le patrimoine et l'histoire du 20e arrondissement

Actualité
Mise à jour le 30/04/2024
Paris 20e vue du ciel
Découvrez la richesse patrimoniale du 20e au travers d'un ensemble d'articles sur le sujet ainsi que 5 parcours thématiques géolocalisables ! L’occasion d'en savoir plus sur des sites parfois méconnus de l'arrondissement.

L’immeuble cubiste de la rue Pelleport

Immeuble cubiste rue Pelleport
Cet immeuble à l’architecture futuriste, mi-bâtiment, mi-totem, est connu des toutes et tous. Situé au croisement des rues Pelleport, des Pavillons, du Borrégo et de la Duée, il est l’ouvre de l’architecte Frédéric Borel.

Le Dispensaire Jouye-Rouve et Taniès

Le Dispensaire Jouye-Rouve et Taniès - rue des Pyrénées
Il est étonnant, ce bâtiment à l’angle des rues des Pyrénées et Stendhal. La pierre meulière qui le recouvre, typique des pavillons du début du 20e siècle détonne. Cet ancien dispensaire abrite aujourd’hui une antenne de l’Espace parisien des Solidarités du 20e.

La place Fréhel, une galerie d’art à ciel ouvert

Place Fréhel
À l’intersection de la rue Julien-Lacroix et de la rue de Belleville, se dresse la place Fréhel. Baptisée ainsi en l’honneur de Marguerite Boulc’h surnommé Fréhel, la place Fréhel est une galerie d’art à ciel ouvert.

Le jardin naturel Pierre Emmanuel

Jardin naturel Pierre Emmanuel
Écrin de nature en plein Paris, le jardin Pierre Emmanuel vous offre une parenthèse poétique dans votre quotidien.*

Le central téléphonique de Ménilmontant

Le central téléphonique de Ménilmontant
À l’angle de la rue Sorbier et de la rue Élisa-Borey se dresse un élégant bâtiment aux grandes baies vitrées. Construite en 1931 par Paul Guadet dans un style avant-gardiste et fonctionnel. Admirez sa façade vêtue de briques.

L’ancien château de Ménilmontant

Château de Ménilmontant et parc (Plan Roussel, 1731)
Ancienne demeure des comtes de Saint-Fargeau, il nous reste qu’un seul vestige du château de Ménilmontant, son portail au 6 bis rue Saint-Fargeau. Le château et son parc couvraient pourtant plus d’un dixième de l’actuel arrondissement.

Le pavillon de l’Ermitage

Pavillon de l'Ermitage côté rue de Bagnolet, début du 20e siècle, pris par Eugène Atget
Dernier vestige du château de Bagnolet, le pavillon de l’Ermitage se dresse au sein du Jardin de l'Hospice Debrousse. Un lieu rempli d’histoire qui a vu se succéder propriétaires influents, duchesses et comploteurs royalistes.

Un chalet suisse place Martin Nadaud

La crèche du Père Lachaise au début du 20e siècle
Au croisement de la rue Gasnier-Guy et de la rue Robineau, la façade blanche branchue aux allures de pavillon forestier de la crèche collective Père-Lachaise ne laisse pas indifférent.

La naissance du 20e arrondissement

Village de Charonne
Le 20e arrondissement de Paris n’a pas toujours fait partie des limites de la ville de Paris. Ce n’est qu’avec la loi du 16 juin 1859, sous l’ère de Napoléon III, que ce territoire va intégrer la ville de Paris.

La deuxième vie de la Petite Ceinture

Après des années passées dans un relatif oubli, la Petite Ceinture de Paris renait aujourd’hui sous forme de promenade urbaine. Partons à la découverte de l’histoire de ce chemin vert insolite.

Le cimetière du Père-Lachaise

Ouvert depuis 1804, le cimetière le plus visité au monde avec ses 3,5 millions de visiteurs chaque année, n’en est pas moins un lieu de sépulture en activité qui célèbre de très nombreuses cérémonies commémoratives et opérations funéraires.

La rue des Vignoles

La rue des Vignoles, située entre le boulevard de Charonne et la rue des Orteaux, et ses rues et impasses adjacentes gardent la marque de leur passé agricole. Partons à leur découverte.

Les édifices de l'architecte Henri Sauvage dans l'arrondissement

Partons à la découverte des réalisations d'Henri Sauvage, un des principaux architectes français du début du siècle dernier auteur entre autres de l'immeuble de la Samaritaine.

Un passage à niveau dans le 20e

Qui l’eut cru : il y a un passage à niveau dans la capitale ! Et celui-ci se situe dans le 20e arrondissement. Il ne laisse pas passer des trains, mais des rames de métro.

La Commune dans le 20e et Gabriel Ranvier, le héros de Belleville

« Ranvier. Un long corps maigre au haut duquel est plantée, comme au bout d'une pique, une tête livide, qu'on croirait coupée s'il baissait les paupières […] Mais qu'il ouvre la bouche et qu'il parle, un sourire d'enfant éclaire son visage […]. » L'Insurgé, Jules Vallès

Louis Delgrès, le « chevalier de la Liberté », et sa rue dans le 20e

La rue Louis-Delgrès est une voie publique du 20e arrondissement située entre la rue des Cendriers et la rue des Panoyaux. Elle porte le nom de Louis Delgrès, chef de bataillon, né « libre de couleur » à Saint-Pierre en Martinique, à l’origine de la proclamation anti-esclavagistes signée de son nom.

Le monument à Léon Gambetta, une histoire mouvementée

Léon Gambetta, auteur du programme de Belleville, est un des hommes politiques les plus importants de la Troisième République. En 1884, 2 ans après sa mort, une souscription nationale est lancée pour lui rendre hommage au travers d’un monument. Des vestiges de celui-ci sont aujourd’hui installés square Édouard-Vaillant

La Rue du Groupe-Manouchian

La rue du Groupe-Manouchian est une voie du 20e arrondissement située entre la rue du Surmelin et l’avenue Gambetta. Elle porte ce nom depuis 1954 en hommage à un groupe de résistantes et résistants fusillé·e·s par les occupants en 1944.

Le 25 août 1944, Paris est libérée

« Paris était mûr pour un grand soulèvement ». En effet, depuis le D-Day, le débarquement en Normandie le 6 juin 1944, Paris attend sa délivrance avec impatience. Initiée par une insurrection populaire des Parisiennes et des Parisiens, elle adviendra le 25 août à la suite de l’intervention des troupes du général Leclerc.

Le collège et lycée Hélène Boucher

Le collège et lycée Hélène Boucher est un gigantesque vaisseau du savoir qui fut initialement construit comme lycée pour filles. Comme souvent durant cette période, de nombreux artistes, notamment Raymond Subes et Louis Barillet, participèrent à la décoration de l’édifice.

À Belleville, des vignes depuis le 8e siècle

À Belleville, on trouve des vignobles dès l’époque Carolingienne. À l'époque, le lieu ne s’appelle pas encore Belleville mais Savies. Aujourd’hui, ses 176 pieds permettent de produire du vin rosé.

10 août 1903, la catastrophe du métropolitain

84 morts. C’est le bilan de cette catastrophe intervenue sur la ligne 2 en 1903 entre Couronnes et Ménilmontant. Elle frappa l’opinion en France et dans le monde. Des mesures drastiques seront prises pour éviter qu'un tel drame ne se reproduise. Des mesures qui ont permis de faire du métro un des modes de transport les plus sûrs aujourd’hui.

Les Guinguettes de Belleville

Au 19e siècle, à Belleville un commerce sur deux est une échoppe de vin. Dans cette zone, alors rurale, les Parisiennes et les Parisiens viennent se délasser et festoyer.

Un joyau art nouveau avenue Gambetta

Vous l’avez peut-être remarqué, ce bel immeuble de brique décoré de céramiques aux formes végétales, situé à l’angle de l’avenue Gambetta et de la rue de Chine. Découvrez-en plus sur cette façade remarquable en plein 20e.

La IIe République près de chez soi

Rue Dupont de l’Eure, rue Vilin : plusieurs lieux du 20e rappelle la IIe République, qui vit le jour suite à la révolution de 1848. Un peu d’histoire de France, et du 20e, avec l’association d’Histoire et d’Archéologie du Vingtième arrondissement.

Le service secret français boulevard Mortier

L’histoire du service secret français s’inscrit durablement dans l’histoire du 20e arrondissement.

Les réservoirs d’eau

Le Réservoir de Ménilmontant en contruction
Du fait de son altitude élevée par rapport au reste de la capitale, le 20e arrondissement compte 3 réservoirs d’eau : le Réservoir de Belleville, le Réservoir de Ménilmontant et le Réservoir de Charonne. Ils desservent en eau l’Est de Paris et sont devenus des lieux d’agriculture urbaine.

Une façade couverte de mosaïque sur le cours de Vincennes

Façade Zaengerler et Roussel, Cours de Vincennes
Vous l’avez forcément remarquée, cette façade couverte de mosaïque sur le cours de Vincennes entre le boulevard de Charonne et le square Réjane. Une inscription : « Zaengerler et Roussel ». Quelle est son histoire ?

Édith Piaf, la môme du 20e

Édith Piaf en concert en 1962
Qu'elle soit née sur les marches du 72 rue de Belleville, comme elle le prétendait ou à la maternité de l'hôpital Tenon, comme l'indique son acte de naissance, « la môme Piaf » est originaire du 20e.

Le métro dans le 20e arrondissement

Carte du métro du début du 20e siècle
La catastrophe entre Couronnes et Ménilmontant en 1903, l’escalator de Père-Lachaise, premier du métro parisien, les bombardements de 1916, etc. Il s’en est passé des choses autour du métro dans l’arrondissement !

Découvrez une centaine d’édifice et de site du 20e

Vous souhaitez découvrir le 20e arrondissement tout en vous promenant ? Voici plusieurs balades thématiques pour arpenter ses différents quartiers.