Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 12/10/2022, il est possible que son contenu soit obsolète.
Vous pourrez trouver une information plus récente sur cette page.

Les lauréats du Budget Participatif dans le 20e

Actualité
Mise à jour le 12/10/2022
Chaque année, les projets retenus au Budget Participatif sont soumis au vote des Parisiennes et des Parisiens. Retrouvez ci-dessous les lauréats de chaque édition.

Budget Participatif 2022

En 2022
11 projets soumis au vote
5 projets lauréats
2 2870 000 €
9 500 votants

- Végétaliser la place Melina Mercouri : la place serait aménagée avec des espaces de culture en bacs le long de l'école maternelle et de la crèche, des plantes grimpantes sur les façades de la crèche et du centre de protection maternelle et infantile (PMI), un espace de rencontre de producteurs, ainsi qu'un terrain de pétanque. Une partie des aménagements serait construit grâce à des chantiers collectifs, éducatifs ou d'insertion avec des habitantes et habitants du quartier.
- Végétaliser les rues Stendhal et Charles Renouvier : l'association La ville en vert souhaite acquérir du matériel (tonneaux, matériels de jardinage, etc.) afin de végétaliser ces deux rues par des plantations hors-sol.
Remplacer la fontaine borne déjà présente sur la place Martin Nadaud par une nouvelle fontaine de type mât-source, cette fontaine serait dotée également d'un brumisateur !

💶 Coût du projet : 130 000 €

- Créer un observatoire du ciel, mobile et populaire ! Observer le ciel avec des télescopes à Paris ? Malgré ce que l'on pourrait penser, c'est tout à fait possible et de nombreux spectacles s’offrent à nous dans les villes tels que les cratères de la Lune, les anneaux de Saturne ou les lunes de Jupiter. Les associations Polaris et Les amis du 20e proposent de relancer le concept en vogue au XIXe siècle de l’astronomie ambulante en organisant des soirées d’observation pédagogiques afin de renouer avec cette tradition d’un observatoire populaire et mobile. Pour cela, ces associations souhaiteraient acquérir du matériel d'observation du ciel nocturne : télescopes, jumelles, et du matériel pour leurs ateliers.

- Installer plus de cours oasis dans les écoles : l'objectif est de transformer les cours de quatre écoles situées en quartiers prioritaires, souvent très minérales, en espaces végétalisés permettant le rafraîchissement naturel de l’école et développant la biodiversité dans la ville. Ces cours oasis deviendraient des espaces pédagogiques à destination des enfants et des habitant·e·s, pour expérimenter de nouvelles activités.

💶 Coût du projet : 1 610 000 €

Rénover les locaux de la ludothèque Cabane Davout, en restaurant sols, murs et fenêtres et en installant des rampes pour faciliter l'accès aux personnes à mobilité réduite. Cet espace collectif est partagé par les associations et structures municipales du quartier : Double Face, Davout Relais, Espace Paris Jeunes Davout, Maison de la Médiation Numérique, bibliothèque Assia Djebar…

Permettre à de multiples associations de l'arrondissement de s'équiper en matériels pour leurs activités avec les jeunes
 : jeux et sports, activités numériques, de photographie, de musique, réalisation de courts métrages, organisation d'événements festifs, de concours de talents… Ce projet permettra de donner aux jeunes les moyens de monter des projets de qualité et de s'autonomiser dans la construction de leurs projets, en favorisant la solidarité, les liens intergénérationnels, la créativité, la convivialité, le débat d'idées, les mixités ! Les associations et structures bénéficiaires seraient : le Centre Social la 20e chaise, le Centre Social Archipélia, le Service de Prévention Spécialisée Jeunesse Feu Vert, le Centre Social La Maison du Bas Belleville, le Service de Prévention Spécialisée Les Réglisses, Belleville citoyenne, Strata'j'm, Plus loin, l'Espace Paris Jeunes Mahalia Jackson et le Centre Paris Anim' Louis Lumière.

💶 Coût du projet : 360 000 €
🟡 Projet dans les quartiers politique de la Ville

Créer une épicerie sociale itinérante pour les résidents de l’EHPAD Sara Weill Raynal. Depuis la fermeture des régies dans les EHPAD, les professionnel·le·s ne peuvent plus gérer l’argent des résident·e·s. Grâce à la fabrication d’un chariot de vente mobile, l’EHPAD proposerait aux associations et entreprises solidaires partenaires de venir pour que les résident·e·s puissent continuer à faire leurs propres courses et se faire plaisir en achetant ce qu’ils et elles souhaitent au sein de l'EHPAD. À terme, la vente pourrait également être ouverte à des personnes extérieures !

Équiper des résidences sociales (foyers de travailleurs migrants) avec du matériel informatique : ordinateurs, imprimantes, vidéoprojecteurs, armoire de stockage… Cela permettrait de favoriser l’accès aux droits des résident·e·s dans un contexte de dématérialisation croissante des services publics. Sept foyers de travailleurs migrants seraient bénéficiaires parmis lesquels : Les Mûriers (Coallia), Troene Amandiers (Adef), La Duée (Adoma), Annam (Adoma), Bisson (Coallia), Retrait (Coallia), Pyrénées (Coallia).

Créer un espace ouvert et inclusif au sein de la résidence Albin Peyron de l’Armée du Salut qui accueille plus de 300 personnes en situation précaire. Ce tiers-lieu serait organisé autour de quatre axes : créer un pôle d’inclusion numérique avec du matériel informatique ; aménager un espace « langue et culture pour toutes et tous » pour permettre des cours d’alphabétisation et de français, des activités culturelles et des animations sur les langues et cultures du monde ; aménager un café solidaire offrant une restauration issue de la collecte d’invendus et des circuits courts ; créer un espace modulaire mis à disposition des habitant·e·s, des associations et des personnes accueillies.

💶 Coût du projet : 480 000 €

Les Marmoulins de Ménil’, une association d’aide alimentaire et épicerie solidaire, en la dotant d’un camion supplémentaire qui sera mutualisé avec les associations de solidarité alimentaire du 20e arrondissement. Le camion sera aux normes environnementales parisiennes, en rigueur dès juillet 2022.

L'association anti-gaspillage Linkee par l’acquisition de contenants isothermes et de véhicules zéro carbone. Il s’agira également d’améliorer l’application mobile qui permettra à tout·e habitant·e du 20e de s’engager facilement et rapidement avec Linkee

💶 Coût du projet : 290 000 €
🟡 Projet dans les quartiers politique de la Ville

Budget Participatif 2021

En 2021
Les modalités change en 2021 :
- Le 20e arrondissement compte désormais 5 projets lauréats (3 pour tout l'arrondissement + 2 pour les quartiers populaires)
- Une thématique a été mise en place pour les projets du budget participatif : dessiner le Paris de demain
- Le vote en ligne passe par un compte Mon Paris certifié via France Connect

15 projets soumis au vote
5 projets lauréats
3 610 000 €
6 426 votants

- Médiathèque Marguerite Duras : arceaux vélos, signalétique, jeux, végétalisation, rénovation des terrasses et du patio (mobilier en bois et plantes),
- rue Olivier Métra : 2 ralentisseurs rues de l'Ermitage/des Rigoles, arceaux vélos, réfection des pieds d’arbres, poubelles-cendriers, rénovation du jardin Pickler et de l'espace vert 2 rue Métra (sous réserve des études techniques, de l'accessibilité et d'un porteur de projet pour la gestion), fontaines,
- square de la Réunion : parterre en bois, tables, linéaire végétal et potagers debout,
- espaces d'agriculture urbaine pédagogiques : matières premières pour la fabrication des supports de culture (bois, outillage, terre…),
- Pavillon Carré de Baudouin : jardinières et pots, pavage enherbé, éclairage extérieur, réflexion autour des espaces, installation d'une barrière végétale et deux portails,
- square Jacques Grynberg : réduction du grillage, appel à projets fresques sur les 4 murs, pelouses et jardin partagé pédagogique avec compost collectif (sous réserve d'un collectif pour la gestion), installation d’une plateforme surélevée pour des groupes de musique (avec le conservatoire).
En savoir plus

- surveillance de la qualité de l’air : achat de capteurs individuels, création d’un site internet permettant l’accès à une information locale et personnalisée, constitution d’une captothèque pour permettre l’utilisation des capteurs par le plus grand nombre d’habitants,
- création d'une fontaine Wallace ou de bornes fontaine sur l'esplanade devant l'église Saint-Germain de Charonne,
- installation de cendriers à des endroits stratégiques : aussi près que possible des abris bus et accès de métro, des cafés et commerces et envisager en cohérence l’implantation de poubelles-corbeilles avec éteignoirs.
En savoir plus

- installation d'un revêtement anti-bruit sur la rue des Pyrénées pour réduire les nuisances sonores (tronçon compris entre la place Gambetta et la rue de Ménilmontant),
- sécurisation de la place Martin Nadaud afin de renforcer la tranquillité des parents et la sécurité des enfants par le remplacement des potelets par des barrières « croix de Saint-André » côté Orfila,
- installation d'une dizaine de potelets rue des Grands Champs dans la bordure entre les numéros 126 et 132,
- ajout de panneaux de signalisation pour mieux signaler les passages piétons aux véhicules en mouvement tournant au croisement des rue des Pyrénées/ Émile Landrin/ Cour des Noues,
- ajout d'un marquage au sol d'entrée d'aire piétonne au 44 rue St Blaise,
- ajout de parkings à vélo devant les lycées Maurice Ravel et Hélène Boucher avec une capacité à hauteur de l'effectif de ces lycées,
- installation de stationnements vélo rue Saint Blaise, si possible avec un auvent (suggestion entre les numéros 35 et 58 et à l’extrémité sud de la place Bilal Berreni).
En savoir plus

Bien manger ça s'apprend tou.tes ensemble ! Rejoignez-nous autour de la création d'un supermarché, d'une cuisine et d'un espace cultivable.

Ce projet est porté par l’association "Un Peu Avant La Source". L’ambition est de créer un écosystème alimentaire durable et inclusif dans l’est parisien. La clé de voûte est l'éducation populaire car notre conviction est que bien manger, ça s’apprend tou.te.s ensemble.
L’association fédère les habitant.e.s du 20e arrondissement de Paris autour de la création d’une Maison citoyenne de l’Alimentation qui comportera :
- Un supermarché coopératif, collaboratif et solidaire à même de proposer des produits alimentaires et non alimentaires de qualité, accessibles au plus grand nombre tout en permettant une juste rémunération des producteurs et fournisseurs
- Une cuisine associative et un espace cultivable, lieux de convivialité et de mixité sociale où s'organiseront des ateliers (cuisine, de fabrication, permaculture, etc.), vecteurs d'éducation populaire sur une alimentation durable et de qualité
- Un espace modulable dédié aux rencontres et aux échanges entre habitant.e.s du 20e et avec tous les acteurs du système alimentaire (fournisseurs, paysans)
En savoir plus

- Pension de Famille Julien LACROIX : équiper le site avec 2 lave-linge, 2 sèche-linge, aménagement du jardin et mur végétalisé
- Agilité numérique de femmes sortant de prison : pouvoir s'équiper de 5 ordinateurs et 1 laptop ;
- ESAT et CAJ Ménilmontant : adapter l'utilisation de la salle polyvalente pour les personnes en situation de handicap
- AJE-Paris : former les jeunes au numérique (20 ordinateurs reconditionnés, 20 tablettes et stylets, Pack Office, serveur, Packs visioconférence)
- Maison du Projet cité J. Dhuit (après accord Paris Habitat) : aménager le local une fois libéré et rénové par Paris Habitat
- square Frida Kahlo (terrain de pétanque/square Fleury) : installation d'un local partagé dans des conteneurs isolés, aménagés
- EHPAD Alquier-Debrousse et le quartier : jardin, terrain de jeux, studio WebTélé et points d'accès téléphoniques
- square des Amandiers : installation d'un kiosque citoyen pour vente de boissons et d'aliments (création d'un poste via le centre social)
En savoir plus

Budget Participatif 2020

Pour cause d'élections municipales, le Budget Participatif n'a pas eu lieu en 2020

Budget Participatif 2019

En 2019

22 projets lauréats
4 360 200 €
10 176 votants


Pour végétaliser la rue des Pyrénées dans sa partie entre la place Gambetta et la rue de Ménilmontant, sous forme de pleine terre ou de jardinière.


Pour viabiliser et ouvrir aux piétons la partie de la Petite Ceinture entre le cours de Vincennes et la rue du Volga, tout en préservant la végétalisation existante. Ce travail sera fait en lien avec SNCF et en concertation avec les habitants.


Pour ajouter de la verdure dans le quartiers des Maréchaux comme par exemple dans les rues Louis Ganne ou Schubert.


Pour faciliter la pratique des nouveaux sports et améliorer le bien-être des sportifs, par exemple en modernisant les vestiaires d’un gymnase.


Pour réagencer et agrandir la salle d’activité du local de l’UNRPA, afin de pouvoir intensifier l’offre d’activité et accueillir plus de personnes.


Pour réaliser un traçage de roller derby dans le gymnase Louis Lumière, rénover le skatepark des Fougères et ajouter 5 voies d’escalade sur le mur du gymnase Paul Meurice.


Pour créer un laboratoire de fabrication numérique à la médiathèque afin de rendre accessible les outils numériques innovants (imprimante 3d, découpe laser, etc.).


Pour installer un poulailler sur la Petite Ceinture, rue de la Mare.


Pour réaliser une fresque mémorielle sur la Commune de Paris, à l’emplacement symbolique du mur du parc de Belleville (sous réserve de l’accord des architectes des bâtiments de France).


Pour rénover et valoriser le Pavillon Carré de Baudouin grâce à des interventions esthétiques et techniques (peinture, signalétique, etc.).


Pour poser des nouveaux revêtements pour le terrain de foot et pour le terrain de basket.


Pour aménager un espace convivial et mutualisé dans le jardin Frida Khalo. Cet espace sera géré par un collectif d’habitants.


Pour faciliter les événements artistiques dans le quartier.


Pour mettre en valeur ce passage très emprunté grâce à une remise en peinture ou la pose d’une mosaïque (sous réserve de l’accord des architectes des bâtiments de France).

Budget Participatif 2018

En 2018

75 propositions déposées sur la plateforme
12 projets lauréats dont 6 en quartier populaire
4 685 000 €
9 500 votants


100 000 € ; 3158 votes : à lancer


135 000 € ; 1714 votes : études en cours


750 000 € ; 1493 votes : études en cours


220 000 € ; 1418 votes : à lancer


300 000 € ; 1376 votes : études en cours


1 450 000 ; 1264 votes : études en cours


75 000 € ; 1264 votes : études en cours


En cours de réalisation


135 000 € 1115 votes : études en cours


600 000 € ; 690 votes : études en cours

Budget Participatif 2017

En 2017

186 propositions déposées sur la plateforme dont 116 recevables au 1er filtre
11 projets lauréat dont 7 en quartier populaire
Plus de 5 millions d’euros
8 511 votants


115 000 € ; 2217 votes : RÉALISÉ


800 000 € ; 2079 votes : en cours d'études


362 000 € ; 2017 votes : travaux en cours


400 000 € ; 1468 votes : en cours d'études


60 000 € ; 973 votes ; en cours d'études


300 000 € ; 903 votes : en cours d'études


900 000 € ; 707 votes : en cours d'études


1 400 000 € ; 560 votes :


80 000 € ; 531 votes ; RÉALISÉ


Calendrier en lien avec l'aménagement de la Place Gambetta

Budget participatif 2016

En 2016

201 propositions déposées sur la plateforme dont 134 recevables au 1er filtre
21 projets lauréats dont 11 en quartier populaire
5 millions d’euros
7901 votants


780 000 € ; 2304 votes : démarrage des travaux printemps 2019.


400 000 €, 1761 votes : intégré au projet du réaménagement de la place Gambetta.


25 000€ ; 1753 votes : RÉALISÉ : une grande partie des pots ont été distribués dans le cadre de projet de végétalisation.


400 000 € ; 1479 votes) : en cours d'études.


RÉALISÉ en partie : les agrès ont été installés dans la majorité des parcs du 20e. Le projet du TEP Métra, bloqué pendant un moment, est en cours d’étude par la DJS. Les travaux devrait démarrer prochainement.


500 000 € ; 1275 votes : en cours d'études : ce projet est partagé avec le 11e arrondissement. Coté 20e, l’intervention se fera sur le terre plein des Maronites.


70 000 € ; 1153 votes : RÉALISÉ : les mallettes ont été réalisées, les écoles volontaires seront bientôt pourvues.


495 000 € ; 1078 votes : les travaux démarreront prochainement.


75 000 € ; 1057 votes -> RÉALISÉ.


550 000 € ; 1048 votes : en cours d’études.


10 000 € ; 1027 votes : RÉALISÉ.


40 000 € ; 1023 votes : RÉALISÉ.


85 000 € ; 921 votes : en cours de réalisation.


350 000 € ; 905 votes : RÉALISÉ


20 000 € ; 795 votes : RÉALISÉ


200 000 € ; 728 votes : en cours d’études : après de nombreux mois d’étude, un emplacement a enfin été trouvé.


300 000 € ; 637 votes : démarrage des travaux au printemps.


30 000 € ; 609 votes : en cours de réalisation.


520 000 € ; 559 votes : en cours de réalisation.


160 000 € ; 518 votes : RÉALISÉ.


490 000 € ; 905 votes : en cours d’études.

Budget Participatif 2015

En 2015

Première édition avec uniquement les projets proposés par les parisiens :
10 projets lauréats
2 260 000€
5 513 votants


60 000 € ; 2097 votes
-> ANNULÉ : refus des ABF.


150 000 € ; 1883 votes
-> RÉALISÉ.


320 000 € ; 1658 €
-> RÉALISÉ : en attente d’un porteur pour la végétalisation associative.


450 000 € ; 1657 votes
-> En cours de livraison : les jardinières seront posées au printemps.


600 000 € ; 1498 votes
-> Livraison en fonction du calendrier du NPNRU.


50 000 € ; 1478 votes
-> RÉALISÉ.


20 000 € ; 1464 votes
-> RÉALISÉ


500 000 € ; 1412 votes
-> RÉALISÉ


30 000 € ; 1396 votes
-> RÉALISÉ


80 000 €, 1162 votes
-> RÉALISÉ : ce type d’aménagement, qui concerne l’entretien courant de la Mairie, ne seront plus acceptés au budget participatif.