Ouvrir la recherche
Service

Commissariat du 20e

Mise à jour le 17/03/2021
Le 20e, comme les autres arrondissement de Paris, abrite un commissariat de police, ouverte au public 7j/ 7, 24h/24 et dirigée par un commissaire central. Celui-ci réunit, au niveau territorial, tous les moyens permettant d’orienter efficacement les actions de police locales.
Urgence
En cas d'urgence, appelez le 17 ou le 112

Formulaire pour contacter votre commissariat
Une question à poser à votre commissariat ? Un complément d’information à lui transmettre ou une remarque à faire ?
Contactez votre commissariat par formulaire

La prise de plainte sur rendez-vous

Prendre rendez-vous par téléphone et en ligne au commissariat du 20e

La Préfecture de Police met en place un nouveau service en ligne, Smart agenda, qui vous permet de réduire votre temps d’attente pour les démarches de dépôt de plainte et de main courante dans tous les commissariats parisiens et les sites d’accueil en gare (Châtelet, gares du Nord, de l’Est, de Lyon, Montparnasse et Saint-Lazare).
Vous pouvez prendre un rendez-vous pour déposer plainte en contactant par téléphone le commissariat du 20e arrondissement du lundi au vendredi.
Un rendez-vous sera fixé.
Téléphone du commissariat du 20e : 01 44 62 48 01 ou 01 44 62 48 02
La Préfecture de Police vous proposera un rendez-vous entre 9h et 19h selon vos disponibilités. Votre convocation vous sera envoyée par mail et sera demandée lorsque vous vous rendrez au commissariat de police. Ce document est essentiel pour entrer et accéder à votre rendez-vous.
Si vous ne trouvez pas le mail de confirmation avec votre convocation, pensez à vérifier vos courriers indésirables.

Faire une pré-plainte en ligne

Les victimes d'atteintes aux biens peuvent désormais aussi faire des déclarations en ligne en allant sur pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/.
Dans un délai de 24h, les victimes sont recontactées par leur Commissariat de proximité qui leur fixe alors un rendez-vous pour venir finaliser et signer rapidement le procès-verbal de plainte.

En cas de violences faites aux femmes

Porter plainte pour des situations de violences faites aux femmes

En lien avec le Point d'accès aux droits du 20e (PAD 20), une adresse est à votre disposition, qui vous permet de prendre rendez-vous directement pour déposer plainte pour des situations de violences faites aux femmes : [stopviolences20 puis interieur.gouv.fr après le signe @]fgbcivbyraprf20@vagrevrhe.tbhi.se[stopviolences20 puis interieur.gouv.fr après le signe @]

Vous pouvez également signaler une violence conjugale, sexuelle ou sexiste en remplissant le formulaire présent sur le site de service-public.

Être conseiller sur ses droits en cas de violences faites aux femmes

Un intervenant social au sein du commissariat du 20e assure une permanence téléphonique et physique pour le public qui rencontre des difficultés sociales, plus particulièrement si vous êtes victime de violences conjugales. En toute confidentialité, il pourra procéder à l'évaluation de votre situation, vous informer sur vos droits et vous orienter vers les bons interlocuteurs.
Intervenant social au commissariat du 20e :
Damien Lecuyer
Tél.: 06 40 70 91 41

Email : [damien.lecuyer puis paris.fr après le signe @]qnzvra.yrphlre@cnevf.se[damien.lecuyer puis paris.fr après le signe @]

La médiation en expérimentation au Commissariat du 20e

La médiation, qu’est-ce que c’est ?

La médiation offre une chance de résolution à toute une diversité de différends entre personnes qui souvent restent sans solution (absence d'éléments de preuve, faits sans caractérisation ou de faible gravité au plan pénal) alors qu'ils peuvent impacter négativement et durablement la vie quotidienne de ceux qui en sont les victimes.
Le Commissariat du 20e s'est porté volontaire pour s'engager dans cette expérimentation unique pour améliorer la qualité des réponses apportées aux habitantes et aux habitants du 20e sur des faits touchant leur vie quotidienne. Cette expérimentation est menée sous l'égide du Parquet de Paris et de la Préfecture de Police et avec le Centre de Médiation et de Formation à la Médiation (CMFM).

La médiation, pour quels différends ?

L’expérimentation portera sur tous les types de différends entre personnes majeures à l’exception de ceux relevant des violences conjugales, intrafamiliales et scolaires qui bénéficient déjà d’un suivi spécifique par la Brigade locale de protection de la famille (BLPF), l’Intervenant Social en Commissariat (ISC), la psychologue et la Mission de prévention, de contact et d’écoute (MPCE) ainsi que d’une politique pénale spécifique.
Il pourra ainsi s’agir de différends de voisinage (nuisances, incivilités lourdes…), entre collègues de travail, sur la voie publique (entre conducteurs, piétons…) ou entre personnes majeures d'une même famille sans notion de couple ou d'ascendant / descendant direct. Les violences non délictuelles peuvent entrer dans le champ de la médiation.

Comment recourir à la médiation ?

2 permanences hebdomadaires

Les médiateurs spécialisés du CMFM tiendront 2 permanences par semaine, les lundis et mercredis de 15h à 19h, à l'accueil du Commissariat pour accueillir directement les personnes intéressées par la médiation. Ils délivreront une information sur la médiation aux personnes qui viennent signaler des situations de différends au Commissariat.

Demande de recours à la médiation en dehors des permanences

En dehors de ces 2 permanences hebdomadaires, toute personne souhaitant recourir à la médiation pour la résolution du différend pourra le signaler à n'importe quel moment au Commissariat. Une déclaration d'usager y sera recueillie. La personne devra faire préciser expressément dans sa déclaration qu'elle souhaite recevoir une information sur la médiation. Ces déclarations prises au Commissariat seront ensuite transmises pour exploitation aux équipes de médiateurs du CMFM.
Enfin, certaines plaintes portant sur des différends pourront donner lieu à une médiation comme mode de traitement alternatif à la conduite d'une enquête de police classique.
In fine, les séances de médiation entre les parties seront réalisées au sein du Commissariat dans le cadre de rendez-vous.

Commissariat central, Service de l'Accueil et de l'Investigation de Proximité

Au sein de chaque circonscription de sécurité de proximité, les policiers de la direction de sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP) exercent des missions polyvalentes de sécurité publique et de police judiciaire. Facilement identifiables grâce à leur tenue portant l’écusson de la DSPAP, ils contribuent à la prévention et à la lutte contre la délinquance.
Le Commissariat central du 20e arrondissement dispose d’un Service de l'accueil et de l'investigation de proximité (SAIP) et de 2 brigades des délégations et des enquêtes de proximité (BDEP).
Ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7
3-7 rue des Gâtines, Paris 20 (Métro : Gambetta)
Tel : 34 30 (services centraux - demander le commissariat du 20e)

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations