Ouvrir la recherche
Actualité

Un lieu d'hébergement pour des migrants LGBTQ+ à Belleville

Mise à jour le 06/11/2020
La Ville de Paris, en lien avec l’association Basiliade, met à disposition des réfugiés et demandeurs d'asile LGBTQ+ un appartement à Belleville. Aujourd'hui, deux demandeurs d’asile et un réfugié LGBTQ+ y ont trouvé refuge.
Depuis mi-aout, les nouveaux locataires de ce 4 pièces prennent le temps de reprendre leur souffle et de se reconstruire après avoir fui leur pays en raison des violences subies liées à leur orientation sexuelle. Les trois colocataires sont accueillis dans un appartement de soixante-dix mètres carrés comprenant trois chambres, un salon lumineux avec un canapé et même une terrasse pour faire des barbecues.

C'est un truc de dingue, je m'attendais pas à ça, c'est incroyable.

Michel
réfugiés de 18 ans hébergé par l'association Basiliade

Un hébergement pour reprendre son souffle

Depuis trois mois, Michel partage son appartement avec M. et Y., deux demandeurs d'asile. La Ville de Paris met à disposition de l’association Basiliade cet appartement via son bailleur social Elogie-Siemp.
Les six premiers mois de loyers sont payés par la Fondation Abbé Pierre.
Michel a dû quitter la Côte d'Ivoire pour retrouver son père en Ile-de-France. En découvrant l'homosexualité de son fils, son père l'a mis à la porte après l'avoir violenté. Le jeune homme de 18 ans a dormi à la rue et trouvé des logements contre des relations sexuelles. Puis, sa rencontre avec la l'association Basiliade a changé sa vie.
A l'aide des psychologues de l'associations, les trois personnes hébergées tentent de se défaire des situations difficiles et de violences garder en mémoire. Pour les personnes LGBTQ+ hébergées, cette colocation est un premier pas vers une vie plus stable et surtout, plus sûre.

Quel est l’accompagnement des personnes LGBTQ+ hébergées à Belleville ?

Les professionnels de l'association les accompagne au quotidien afin qu'ils retrouvent leur autonomie. Basiliade assure un accompagnement psycho-social, avec des médecins, des infirmièr.es, des juristes, des chargé.e.s d’insertion professionnelle, des travailleur.se.s sociaux.les et des psychologues. Elle propose aussi aux personnes hébergées une aide alimentaire, avec des tickets restaurant et des repas partagés.
Les places d’hébergements pour les réfugiés LGBTQ+ à Paris
Les associations Basiliade, Ardhis, et Afrique Arc-en-ciel travaillent avec la Ville de Paris pour détecter les urgences et mettre à disposition des logements.
Aujourd’hui, en plus de ce lieu, la Ville de Paris compte 10 places d’hébergements pour les réfugiés LGBTQ+.