Ville de Paris

Actualité

Augmentation du prix de l'énergie : Paris et le 20e agissent

Mise à jour le 23/02/2022
La mairie du 20e et la Ville de Paris accompagnent les ménages les plus fragiles à faire face à l'augmentation du prix de l'énergie. Ainsi, au Conseil de Paris du mois de février, plusieurs décisions ont été votées en ce sens.

La Ville de Paris poursuit son accompagnement des ménages précaires

Les aides de la Ville de Paris

La Ville de Paris propose des aides aux personnes qui ont des difficultés à faire face à leurs dépenses d'électricité ou de gaz. Ces aides sont soumises au respect de plusieurs conditions :
ORGANISME Quoi Conditions Conditions
Paris Énergie Famille CASVP Aide annuelle versée directement au fournisseur d’énergie Aide versée sous conditions de ressources.
Concerne tous les ménages avec un enfant ou plus, résidant sur Paris au moins 3 ans sur les 5 dernières années
Participation financière définie au cas par cas
Aide FSL Énergie Préventive CASVP Aide forfaitaire versée directement au fournisseur d’énergie Aide versée sous conditions de ressources.
Concerne pour l’essentiel, les demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA
122 €/an
Aide FSL Énergie Curative CASVP Aide ponctuelle versée directement au fournisseur d’énergie Aide versée sous conditions de ressources
Destinée aux parisiens en difficulté pour le paiement de leur facture d’énergie
200 € maximum
Paris Énergie Famille
ORGANISME
CASVP
Quoi
Aide annuelle versée directement au fournisseur d’énergie
Conditions
Aide versée sous conditions de ressources.
Concerne tous les ménages avec un enfant ou plus, résidant sur Paris au moins 3 ans sur les 5 dernières années
Conditions
Participation financière définie au cas par cas
Aide FSL Énergie Préventive
ORGANISME
CASVP
Quoi
Aide forfaitaire versée directement au fournisseur d’énergie
Conditions
Aide versée sous conditions de ressources.
Concerne pour l’essentiel, les demandeurs d’emploi et bénéficiaires du RSA
Conditions
122 €/an
Aide FSL Énergie Curative
ORGANISME
CASVP
Quoi
Aide ponctuelle versée directement au fournisseur d’énergie
Conditions
Aide versée sous conditions de ressources
Destinée aux parisiens en difficulté pour le paiement de leur facture d’énergie
Conditions
200 € maximum

Un engagement en forte augmentation

Face à la crise du Covid-19 et à l’augmentation des prix de l’énergie, la Ville de Paris et les bailleurs sociaux de la ville ont augmenté leur soutien aux locataires :
✔️ La contribution des bailleurs sociaux parisiens au Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) a augmenté de 50% depuis 2019
✔️ La contribution de la Ville passait de 19 M€ à près de 26,5 M€

Les bailleurs sociaux de la Ville de Paris soutiennent leurs locataires

Appel à une intervention de l’État

Au-delà de l’augmentation de leur contribution au Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL), la Ville de Paris et les bailleurs sociaux en appellent à l’État afin qu’il prenne des mesures d’urgence en faveur des locataires sociaux les plus précaires au travers d’un vœu voté en Conseil de Paris et d’une lettre envoyée à la ministre de la Transition écologique.
Ainsi, la Ville de Paris a interpellé l’État et les autres contributeurs afin qu’ils augmentent et pérennisent leur contribution au Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) pour faire face à l’augmentation des prix de l’énergie. Elle a également interpellé le gouvernement sur la nécessité d’une régulation plus forte du secteur de l’énergie et d’un soutien plus fort au pouvoir d’achat des ménages fragilisés par la crise, mais aussi sur les oubliés du « bouclier énergie » mis en place par l’État, en premier lieu les locataires du parc social.

À la RIVP, réactions face aux pratiques délétères de fournisseurs de gaz

Suite à la décision unilatérale d’un prestataire de la RIVP qui a brutalement décidé de cesser de fournir du gaz à la fin du mois de décembre 2021 - en plein hiver -, la Ville de Paris a convenu d’étaler les conséquences financières de la hausse des prix sur 2 années consécutives et de mobiliser des efforts exceptionnels d’accompagnement des locataires les plus précaires.
Par ailleurs, la RIVP a engagé les procédures nécessaires vis-à-vis du fournisseur de gaz défaillant afin d’obtenir réparation du préjudice subi par les locataires. Les compensations qui en résulteraient seront reversées aux locataires concernés.
Ce sujet ne concerne pas tous les locataires de la RIVP. Celles et ceux concerné·e·s ont été prévenu·e·s par courrier.

La Ville de Paris poursuit la rénovation énergétique de son bâti

L’action de la Ville au travers de son Plan Climat

En parallèle, sur un plus long terme, la Ville de Paris a accéléré son plan de rénovation thermique dans le parc social avec l'objectif de 5000 logements par an jusqu'en 2050 dans le cadre de son Plan Climat. À la clé, des économies pour les locataires d'environ 400 euros annuels sur leurs charges.
Depuis 2009, sur ces 250 000 logements sociaux, 10% ont déjà été rénovés. Le gain sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d'éclairage, de production d'eau chaude sanitaire et d'auxiliaires (pompes et ventilateurs) représente 54%.

La rénovation énergétique, au cœur de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) bioclimatique de Paris

L’objectif de la Ville de Paris est que le nouveau PLU bioclimatique contribue à l’atteinte de ses objectifs ambitieux : éco-rénovation de la totalité des logements d’ici 2050 et diminution de 35% de la consommation énergétique du parc social d’ici 2030 et de 50% d’ici 2050 par rapport à 2004.
Le nouveau PLU de la Ville de Paris fait l’objet de concertation avec toutes les Parisiennes et tous les Parisiens. Il doit entrer en action début 2023.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations