De la ceinture grise à la ceinture verte, le Périphérique se transforme

Actualité
Mise à jour le 24/04/2024
La ceinture verte
Végétalisation, apaisement du trafic, plus de liens avec la petite couronne… Paris et le 20e métamorphosent le boulevard périphérique et ses alentours.
Permettre aux riverains du Boulevard périphérique de mieux vivre et mieux respirer implique de laisser une plus grande place à la nature dans un univers ultraminéral et pollué avec la création des places vertes, l’intensification des plantations, le développement des mobilités douces et la mise en place de meilleures liaisons avec les communes riveraines.
En savoir plus sur les transformations autour du Périphérique

Plantations rues Louis Lumière et des Dr Déjerine

La plantation des strates basses

La plantation des arbres

La mairie du 20e végétalise la rue Louis Lumière et la rue des Docteurs Déjerine entre la porte de Bagnolet et la porte de Montreuil et partage la chaussée pour favoriser la mixité des usages.
  • Plantations d’une cinquantaine d'arbres (érables, tilleuls, amélanchiers, chênes, magnolias)
  • Plantations de strates basses
  • Reprise de la chaussée
  • Reprise de la piste cyclable
Les essences des arbres ont été choisies par les habitantes et les habitants lors d'une consultation organisée sur place en février 2023.

Plantations rues Le Vau et Dulaure

Début avril 2024, plus de 40 arbres sont plantés rues Le Vau et Dulaure - des aulnes, des ormes et des noisetiers - en présence des enfants de l'école du 8 rue Le Vau.

Aménagements et plantations rue Léon-Frapié

  • plantation de 20 arbres
  • aménagement de places de stationnement pour motos
  • réfection du revêtement de la piste cyclable bidirectionnelle
  • aménagement de zones de stationnement pour vélos et vélos cargo
  • déplacement de 4 candélabres
  • instauration d’un sens unique de circulation rue Léon Frapié, depuis la rue des Fougères vers et jusqu’à la rue Évariste Galois, le sens inverse étant réservé aux seuls bus

Les multiples objectifs de ces transformations

Santé environnementale : garantir de meilleures conditions de vie pour les 550 000 riverains du Périphérique, Parisiennes, Parisiens, habitantes et habitants des départements de petite couronne, en lien avec la mise en œuvre de la ZFE par la Métropole du Grand Paris ;
Lien métropolitain : recréer du lien avec les communes limitrophes, notamment sur les portes de Paris, pour effacer la frontière du périphérique ;
Végétalisation : renforcer la place de la nature en ville aux abords du périphérique, notamment par des plantations sur les talus et les délaissés urbains du périphérique ;
Qualité urbaine : recréer, à ses abords, des services urbains (logements, commerces, administrations, etc.) dans des espaces qui en sont aujourd’hui dépourvus et souffrent de ce déficit d’équipements.
Amélioration des conditions de vie : mettre en place la gratuité des transports (plus de 18 M€ d’aides par an pour plus de 70 000 aides versées pour les moins de 18 ans) et le développement d’aides pour l’achat et l’entretien de véhicules non polluant.